ALES.FR

La transition énergétique

Alès Agglomération, territoire exemplaire en matière de développement durable (multiples prix nationaux), s’engage encore plus dans la transition énergétique. La production d’hydrogène vert sur le territoire, le projet alimentaire territorial, la filière bois et la mobilité douce forment 4 leviers de cette transition.

UN ÉCOSYSTÈME HYDROGÈNE VERT

Soutenue par la Région Occitanie et l’Etat (au travers des appels à projets de l’ADEME), Alès Agglomération souhaite créer un “écosystème hydrogène vert”, débouchant sur une filière de pointe, respectueuse de l’environnement et créatrice d’emplois.

Alès Agglomération se positionne en effet comme un territoire pionnier en matière d’hydrogène vert, disposant d’un ensoleillement exceptionnel qui permettra de produire de l’hydrogène à partir de panneaux photovoltaïques reliés à un électrolyseur (l’hydrogène produit à partir d’électricité issue d’énergies renouvelables est qualifiée d’hydrogène vert).

L’écosystème hydrogène vert comportera trois volets :

  • la production d’hydrogène vert,
  • la distribution de cet hydrogène à partir d’une ou plusieurs stations permettant d’alimenter le territoire,
  • et enfin la consommation liée aux différents usages : mobilité, industrie et habitat.

En juin 2021, le Syndicat Mixte des Transports du Bassin Alésien a expérimenté avec succès un bus 100% hydrogène sur plusieurs lignes du réseau Ales’Y. D’ici 2030, l’Agglo fera rouler 14 bus fonctionnant à l’hydrogène vert, ce qui permettrait d’économiser 3 000 tonnes de CO2 par an.

UNE FILIÈRE BOIS

Alès Agglomération veut exploiter au mieux la forêt cévenole, qui est l’une des richesses de son territoire (environ 62 000 hectares)

Le développement de cette filière bois aura lieu via la valorisation du bois de construction, du bois de chauffage et du gemmage (récolte de la résine) sur les pins maritimes, dont l’expérimentation est en cours depuis juin 2021.

Tout ceci se déroule dans le cadre de la charte forestière adoptée en 2018 par les 95 communes du Pays des Cévennes afin de mener une véritable stratégie de développement forestier en travaillant avec tous les acteurs de la forêt.

LE PROJET ALIMENTAIRE TERRITORIAL (PAT)

À travers la mise en œuvre de son Projet Alimentaire Territorial (PAT), Alès Agglomération montre sa motivation pour une alimentation de qualité. Bien manger et bien produire sont les enjeux que l’Agglo souhaite structurer sur son territoire.

Objectifs
  • permettre l’accès de tous à une alimentation saine et de proximité,
  • soutenir les agriculteurs, producteurs et transformateurs pour une production alimentaire locale, de qualité et accessible à chacun,
  • développer l’agriculture sur le territoire.
Sur Alès Agglomération, on trouve :
  • 868 exploitations agricoles, dont 20% en bio
  • 18 catégories de productions agricoles
  • 7 AOP
  • 10 IGP
  • 4 500 repas/jour servis dans les écoles primaires par l’Agglo 
Un service d’Alès Agglomération
dédié à ce Projet Alimentaire Territorial

Dès la fin de l’année 2020, une enquête a été menée auprès des habitants pour connaître leurs habitudes alimentaires (2212 répondants). Les réponses à ce diagnostic ont été dévoilées en juin 2021 et des ateliers de territoire ouverts à tous commenceront à l’automne.  Il s’agira de construire collectivement des solutions pour répondre aux enjeux agricoles et alimentaires et de proposer des projets pour mieux manger et mieux produire aux élus de l’Agglo.

Depuis 2010, les navettes Ales’Y ont transporté 570 000 personnes en cœur de ville d’Alès.

LA MOBILITÉ DOUCE

Dans le cadre du réseau de transport en commun Ales’Y, sont proposés aux habitants d’Alès Agglomération :

> la location de 200 vélos à assistance électrique (Ales’Y à vélo),

> la location de 50 trottinettes à assistance électrique (Ales’Y à trottinette),

> la circulation de 3 navettes électriques gratuites dans le centre-ville d’Alès,

> 5 lignes de co-voiturage public (en 2021), puis 5 autres à venir.

ET AUSSI

Développement de la filière mécanique décarbonée sur le Pôle Mécanique

Aide à la rénovation énergétique des bâtiments

Soutien aux viticulteurs et agriculteurs bio

Développement des repas bio dans les cantines

Subventions pour l’achat de voitures électriques

Poursuite de l’installation de lampadaires led à moindre consommation sur tout le territoire

Subventions aux particuliers pour l’installation de panneaux photovoltaïques