ALES.FR

La Maison de l’Économie

La Maison de l’Economie, qui ouvrira ses portes en octobre 2021 au cœur d’Alès, symbolise magistralement l’action dynamique et groupée des acteurs économiques du bassin alésien au service du développement économique et de l’emploi.

UN GUICHET UNIQUE POUR LES ENTREPRISES ET LES PORTEURS DE PROJET DE L’AGGLOMÉRATION

Située en plein centre-ville d’Alès, place des Martyrs de la Résistance, la Maison de l’Economie, voulue par le président d’Alès Agglomération, rassemblera dans un bâtiment unique et moderne :

  • l’ensemble des structures de soutien et d’accompagnement des entreprises et des créateurs d’entreprises présentes sur le bassin alésien,
  • l’agence de développement économique Alès Myriapolis,
  • le service de développement économique d’Alès Agglomération,
  • la Chambre de commerce et d’industrie du Gard, la Chambre des métiers et de l’artisanat du Gard,
  • une antenne de la Maison de la Région Occitanie,
  • des permanences des autres structures associatives ou partenaires départementaux,
  • un programme d’événements, d’animations, d’ateliers ouverts aux entrepreneurs et créateurs d’entreprises.

Ceci afin de permettre à chacun de trouver en un seul lieu toutes les ressources nécessaires à la création ou au développement de son entreprise et ainsi continuer à renforcer cette dynamique entrepreneuriale qui est la force du bassin alésien.

Ce lieu d’information, de réflexion et d’action ouvrira en octobre 2021. Comme sa passerelle emblématique, il permettra de créer des liens et une synergie entre tous les acteurs économiques du bassin alésien.

LES AUTRES GRANDS PROJETS ÉCONOMIQUES​

DE NOUVELLES ZONES ÉCONOMIQUES

Alès Agglomération poursuit sa politique de création de zones d’activités économiques pour accueillir les nouvelles entreprises ou celles en expansion :

  • au Mont Cavala et au Saint-Jean, à Vézénobres,
  • autour du Parc des expositions de Méjannes-les-Alès,
  • à Tamaris, au nord d’Alès,
  • au sein du Pôle Mécanique, avec de nouveaux espaces d’accueil et de nouvelles infrastructures techniques qui renforceront sa place de pôle d’excellence autour des nouvelles mobilités et notamment sur l’hydrogène (voir le chapitre Transition écologique).

LE PÔLE SANTÉ/BIEN-ÊTRE DES FUMADES

Les thermes d’Allègre-les-Fumades, gérées par les Villes d’Alès et Allègre-Les Fumades, sont en voie de se transformer en un pôle Santé/Bien-être géré par le groupe thermal réputé Arenadour par délégation du SIVU Alès/Les Fumades. Le côté bien-être et remise en forme (spa, espace thermal ludique, activités physiques adaptées, service de restauration) viendra ainsi s’ajouter aux cures thérapeutiques déjà en place (voies respiratoires, dermatologie, rhumatologie, affections bucco-gingivales). Les travaux débuteront à l’automne 2021 pour construire de nouveaux bâtiments, dont une résidence hôtelière de 67 logements, et aménager un parc aromatique et botanique de 9 hectares conçu par Michel Péna, paysagiste de renommée internationale. Un plan d’investissement global de 24,5 M€ a été acté fin 2019. Le chantier ayant depuis été retardé par des questions relatives à la loi sur l’Eau et par la crise sanitaire, l’ouverture de ce Pôle Santé/Bien-être, vecteur capital d’attractivité touristique, est prévue pour l’été 2023. L’objectif est de passer de 2 400 curistes conventionnés par an à 6 000 curistes en 2025. Ce projet est aussi l’occasion de proposer aux curistes et touristes les bienfaits des plantes aromatiques et médicinales cultivées localement, qui trouveront sur la station thermale un usage sous toutes leurs formes et déclinaisons.

UNE OFFRE RENFORCÉE DE FORMATIONS

  • Le développement du campus numérique Digit’Alès, avec l’accueil de nouvelles formations dans le domaine du digital en lien avec les besoins des entreprises.
  • Un soutien constant et renouvelé au projet d’extension et de modernisation du campus de l’IMT-Mines Alès pour accueillir toujours plus d’étudiants.
  • Le projet d’un “Hub formation” au cœur du quartier des Prés-Saint-Jean : un espace mutualisé dédié à l’accueil de formations initiales ou continues et complétant l’offre autour des lycées, du CFA et des organismes de formation à proximité.