ALES.FR

Je ne jette pas tout à l’égout

Bien qu’il soit appelé à tort “tout à l’égoût”, le réseau d’assainissement n’est pas destiné à tout recevoir.

Cette action permet de dépolluer l’eau avant son rejet vers le milieu naturel. Bien qu’il soit appelé à tort “tout à l’égout”, le réseau d’assainissement n’est pas destiné à tout recevoir (lingettes, cotons tiges…). Pour assurer son bon fonctionnement chacun de nous peut agir en triant ses déchets.

Types de produits Où les jeter Conséquences
Épluchures (fruits et légumes) Compostage, déchets ménagers Coût de traitement superflus
Substances chimiques (peinture, solvants, diluants et hydrocarbures) Déchetterie Perturbations sur le fonctionnement des stations d'épuration
Médicaments Pharmacie Molécules non traitées par les stations d'épuration : conséquences directes sur la physiologie des organismes aquatiques
Huiles et graisses (friture, cuisson, huile de vidannge,...) Déchetterie Diminution des performances des stations d'épuration
Objets solides (mégots, couches, protections hygiéniques, cotons tiges, rouleaux de papier-toilettes) Poubelles Obstruction, détériorations des pompes de relevage, ayant un impact sur le coût de l'assainissement

L'importance du bon maintien des réseaux d'assainissement

Le réseau d’assainissement est constitué de plusieurs dispositifs permettant comme son nom l’indique d’assainir les eaux usées. Les eaux vont être dans un premier temps collectées par les égouts avant d’arriver à la station d’épuration. Les eaux acheminées seront nettoyées, assainies, puis rejetées en milieu naturel. A noter ! L’eau qui sort d’une station d’épuration respecte l’environnement mais n’est pas potable.

Peut-on tout jeter dans le système d'assainissement ? 

Pour assurer le bon fonctionnement des réseaux d’assainissement, ces derniers ont besoin d’être entretenus de façon régulière. Bien qu’il soit appelé à tort « tout à l’égout », le réseau d’assainissement n’est pas destiné à tout recevoir. Pour assurer son bon fonctionnement chacun de nous peut agir !

La dangerosité des corps étrangers

Déversés dans des éviers ou des toilettes, les produits chimiques, toxiques, ainsi que les huiles et les graisses ne seront pas éliminés et viendront rapidement boucher les conduits d’évacuation.

En effet, les stations d’épuration procèdent à des traitements biologiques. Ces traitements biologiques composés de micro-organismes vont venir détruire les matières organiques contenues dans l’eau. En présence de produit toxique, les micro-organismes meurent.

Il est donc fortement recommandé de rapporter ces produits nocifs dans des déchetteries. Les risques de saturation des canalisations et de débordement seront ainsi évités. 

Pas de lingettes dans les toilettes

Il ne faut surtout pas jeter les lingettes au réseau d’assainissement. Elles sont un véritable fléau pour celui-ci. Jetées dans les toilettes, les lingettes causent de sérieux dysfonctionnements dans les stations de pompage et d’épuration.

Après utilisation, veillez donc à jeter les lingettes dans votre poubelle. Même si elles sont “biodégradables”, elles n’ont pas le temps de se dégrader avant leur arrivée en station d’épuration.

Sachez qu’une consommation quotidienne de lingettes pour faire le ménage produit plus de 24 kg de déchets par an. Cela représente vingt fois plus de déchet que la simple utilisation d’un détergent en flacon et d’un chiffon.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
FERMER