ALES.FR

Le musée du Désert

À Mialet, visitez le site emblématique de la mémoire des Camisards.

Installé dans la maison natale du chef camisard Rolland, ce musée décline l’histoire du protestantisme en Cévennes, et donc l’histoire méconnue des Camisards.

Le “Désert” définit, pour les protestants, la période qui s’étend de la Révocation de l’Edit de Nantes (1685) à la Révolution française (1789).

Privés alors de liberté de culte, c’est loin des villes, cachés dans les endroits isolés, déserts (dans les forêts, les garrigues, les grottes ou les ravins), que les protestants de France furent obligés de vivre clandestinement leur foi.

Un voyage dans l’histoire cévenole

Au travers de 15 salles, le visiteur peut découvrir des armes et des cartes de la guerre des Cévennes (1702-1704), les cachettes des hommes traqués et des livres interdits, les affiches du pouvoir royal, des chaires, des Bibles, une importante collection de gravures et de tableaux, … La salle où sont gravés les noms des milliers de Cévenols envoyés aux galères pour avoir refusé d’abjurer leur foi est particulièrement poignante.

Le musée du Désert témoigne par l’ensemble de ses collections, tel un grand livre d’images, d’une facette de l’identité cévenole forgée par l’histoire.

Infos pratiques

  • Ouverture
    – Tous les jours du 1er mars au 30 novembre, de 9h30 à 12h et de 14h à 18h
    – En juillet/août, tous les jours de 9h30 à 18h30

  • Tarifs
    – Adultes : 6 €
    – Enfant (enfants de 10 à 18 ans) : 4,50 €
    – Gratuit pour les moins de 10 ans