ALES.FR

Mouvement de terrain

Un mouvement de terrain est consécutif à un ensemble de déplacements, plus ou moins brutaux, du sol ou du sous-sol, d’origine naturelle ou anthropique.

On distingue plusieurs types de mouvement de terrain :

  • les mouvements de terrain lents et continus tels que :
    – les tassements et les affaissements,
    – le retrait-gonflement des argiles,
    – les glissements de terrain,
  • les mouvements rapides et discontinus tels que :
    – les effondrements de cavités (naturelles ou artificielles) souterraines,
    – les écroulements et les chutes de blocs,
    – les coulées boueuses et torrentielles caractérisées par un transport de matériaux sous forme plus ou moins fluide.

Il est à noter également l’érosion littorale.

Les bons réflexes ou consignes de sécurité

Avant
  • Ne pénétrez jamais dans les anciens travaux miniers souterrains et n’arpentez pas les installations de surface,
  • Informez-vous sur le risque (Mairie, Préfecture).
Pendant
  • À l’intérieur : les bâtiments peuvent être affectés et les fissures provoquer la ruine de l’édifice, évacuez les lieux,
  • À l’extérieur : fuyez latéralement pour sortir le plus vite possible de l’axe de la coulée,  et gagnez un point haut pour vous mettre hors de portée du danger.
Après
  • Ne retournez pas dans les bâtiments sans l’accord des Autorités,
  • Faites l’inventaire des dégâts et déclarez le sinistre au plus tôt à votre assureur. S’il y a des dommages de biens, informer les Autorités.
Dans tous les cas, respectez les consignes de sécurité diffusées par les Autorités.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
FERMER