ALES.FR

Vie quotidienne

Une rentrée apaisée pour les 3 830 écoliers alésiens

Malgré les contraintes imposées par les mesures sanitaires liées à la pandémie de Covid-19, la rentrée s’est parfaitement déroulée dans les 27 écoles alésiennes ce mardi 1er septembre.

Les 3 830 écoliers que compte la ville d’Alès ont retrouvé leurs écoles mardi 1er septembre au matin, sous l’œil attentif de Max Roustan et de Christophe Rivenq. Le maire d’Alès et son premier adjoint (par ailleurs président d’Alès Agglomération), présents aux écoles du Plan d’Alès et Romain Rolland, ne manquent jamais d’aller observer, sur le terrain, le déroulement de ce moment clé de la vie des familles.

D’autant que cette rentrée scolaire se déroule dans un contexte sanitaire particulier. La pandémie de Covid-19 impose en effet le respect de quelques précautions essentielles. Ainsi, sur demande du ministère de l’Éducation nationale, la totalité des adultes franchissant la porte d’une école devra être munie d’un masque.

Le respect des gestes “barrière”

Les locaux seront bien sûr désinfectés tous les jours, alors qu’il sera demandé aux enseignants d’aérer régulièrement, environ toutes les trois heures, les salles de classe. Les gestes “barrière”, comme le respect de la distanciation sociale et une hygiène stricte des mains, seront également essentiels pour préserver la sécurité sanitaire de tous.

Malgré ces lourdes contraintes, qui n’ont pas perturbé la joie des enfants de se revoir et de retrouver leurs salles de classe, les vingt-trois écoles publiques et les quatre écoles privées d’Alès étaient bien en ordre de bataille pour recevoir leurs élèves.
Le corps enseignant et les parents d’élèves espèrent maintenant une année scolaire sans accroc…

Les 3 830 élèves scolarisés à Alès ont repris normalement le chemin des classes mardi 1er septembre au matin.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Newsletter

Vous souhaitez être informé régulièrement de l’actualité de l’Agglo ? Inscrivez-vous à la newsletter.

/ Mots-clés : ,