ALES.FR

États généraux

Propreté : une Brigade d’intervention rapide créée

Action n° 25. Deux agents sillonnent le cœur de ville d’Alès au guidon de tricycles électriques pour répondre en temps réel à toute demande d’intervention, 6j/7. 
Au chapitre des États généraux du cœur de ville d’Alès, la salubrité de l’espace public tient une place primordiale. Après le renforcement des équipes de nettoiement, l’animation d’une semaine dédiée à la Propreté chaque année et la mise en service de nouvelles machines de nettoyage électriques dénommées “gluttons”, c’est la création d’une Brigade d’intervention Propreté en janvier qui vient finaliser l’action n° 25.

Au contact des passants et des commerçants

Juchés au guidon de tricycles électriques, deux agents sillonnent les rues et places du centre-ville d’Alès du lundi au samedi.

Leur mission : effectuer des interventions de nettoyage rapides pour assurer une propreté continue, tout au long de la journée. « Les demandes d’intervention leur sont transmises instantanément par le service Numéro Vert qui reçoit les doléances du public, explique Marie-José Veau-Veyret, conseillère municipale déléguée à la Propreté. Mais les commerçants ou les passants peuvent également les interpeller dans la rue pour leur signaler des problématiques de propreté ».

Afin de faciliter ce contact, les agents de la Brigade d’intervention revêtent une tenue spécifique, aisément reconnaissable, et se déplacent à l’aide d’un véhicule pouvant s’arrêter et se faufiler partout en ville.

Prévention et verbalisation

Des détritus mettant à mal l’image des artères commerçantes du cœur de ville, des déjections canines en plein milieu d’un trottoir, des poubelles publiques qui vont bientôt déborder, quelques cartons sortis au mauvais moment, c’est du ressort de la Brigade d’intervention Propreté. « Les agents disposent de pinces, de bacs poubelles et de sacs pour des petits ramassages, précise Adeline Coupé, responsable de ce nouveau service. S’ils ne peuvent pas faire face à la situation, ils sont le relais pour faire une demande d’intervention d’engins plus adaptés, du type “glutton” ou balayeuse ».

Et si la Brigade est confrontée à un cas de dépôt sauvage, elle contacte les Ambassadeurs Propreté qui sont assermentés pour identifier et verbaliser les indélicats…
Mais la Brigade d’intervention a aussi été créée par la municipalité alésienne pour effectuer des missions de sensibilisation sur les déchets et les incivilités, en soutien au travail mené quotidiennement par les Ambassadeurs Propreté. « Nous avons demandé qu’ils soient présents notamment autour des établissements scolaires, auprès des jeunes qui mangent à l’extérieur à midi », indique Marie-José Veau-Veyret.

/ Mots-clés : ,

FERMER