ALES.FR

Terroir

Les vignerons de l’Agglo décrochent 14 médailles à Paris

Le concours général 2019 du Salon de l’agriculture à récompensé le terroir viticole local. Les vignerons de l’Agglo reviennent de la capitale avec huit médailles en or.

Alès Agglomération peut compter sur des vignobles reconnus pour l’excellence de leurs produits. Avec huit médailles obtenues à Paris, les vignerons de Saint-Jean-de-Serres sont les grands champions du concours. Ils ont su allier une viticulture passionnée à un terroir d’excellence. Les récompenses sont d’autant plus belles que l’année 2018 fut celle du renouveau. Toutes les caves ont changé de propriétaire. À la direction de la cave coopérative, Lionel Richard a succédé à Serge Chapon. Au domaine de l’Orviel, Jean-Pierre Cabane a passé la main à Adrien Debaud. La famille Dumas a succédé à la famille Plagne, au domaine de la Vaillère.

Bien que différentes dans leurs profils, les trois familles ont pour point commun l’amour des coteaux du piémont cévenol, au sol argilo-calcaire, gorgé de soleil. « Les négociants et les amateurs viennent trouver, dans cette partie du Gard, des équilibres qu’ils n’ont pas ailleurs en Languedoc », argumente Adrien Debaud. Et d’ajouter : « Ici, le terroir a une empreinte. Les vins profitent d’une fraicheur et d’une élégance dues aux nuits plus douces et moins humides que sur le littoral ou dans les costières nîmoises ».

Une marque de reconnaissance

Au-delà de la passion, il y a un métier exigent. Alors, le retour au pays accompagné des honneurs résonne avec une certaine fierté dans le monde agricole. D’autant que toutes les caves de l’Agglo ont au moins obtenu une médaille en or. Si, bien sûr, les médailles ne sont pas une fin en soi, un titre décerné lors d’un rendez-vous aussi reconnu a une véritable valeur aux yeux des viticulteurs. « Recevoir une médaille, c’est déjà une récompense pour notre travail. C’est aussi une mise en avant de notre produit sur le marché », confie Corinne Dumas.

Avec l’arrivée des beaux jours et le début de la saison touristique, un vin médaillé est un atout pour une cave. Notamment lorsqu’elle présente des nouveautés comme c’est le cas avec les cuvées “Garçon !” au domaine de l’Orviel. La ruralité, dans sa quête légitime de reconnaissance, participe à la notoriété, mais également à la réussite économique du territoire.

Le palmarès

  • Cave coopérative de Saint-Jean-de-Serres – 4 médailles
    Chardonay (Or), Syrah (Argent), Grenache (Bronze) et Cinsault (Bronze).

  • Domaine de l’Orviel – 3 médailles
    Sauvignon (Or), “Petit Verdot” (Or) et Syrah-Grenache (Argent).

  • La Grappe Cévenol à Saint-Christol-lez-Alès – 3 médailles
    Rosé (Or et Argent) et Rouge (Bronze).

  • Domaine des Luces Bournassol, Saint-Césaire-de-Gauzignan – 1 médaille
    Chardonnay (Or).

  • Cave coopérative des Vignerons des Capitelles, Euzet – 1 médaille
    Blanc (Or).

  • Domaine de la Vaillère – 1 médaille
    Grenache-Syrah-Carignan (Or).

  • Cave coopérative des Vignerons de Tornac – 1 médaille
    Rosé (Or).