ALES.FR

Culture

La Mine, une pièce humaine et poignante

La pièce sera jouée à La Grand-Combe du 14 au 16 juin.

L’idée est partie du comédien Romain Tomas. S’il fait actuellement carrière à Paris, ce natif d’Alès voulait jouer dans une oeuvre théâtrale qui parle de son pays natal. « J’ai contacté Annie Corbier et tout s’est enchaîné très vite », explique le comédien. Annie Corbier a en effet écrit le texte qu’elle a ensuite confié à Christine Bonnard pour assurer la mise en scène. Et c’est au coeur du pays minier, dans la salle des Pendus de l’ancien puits Ricard, à La Grand-Combe, que cette pièce sera jouée pour la première fois, vendredi 14 juin.

L’histoire ne se situe pas à l’époque de Germinal, « mais à un moment charnière dans l’histoire de l’industrie minière. Les années 1960 étaient
celles durant lesquelles les enfants de mineurs rêvaient parfois d’une autre vie que celle liée au charbon. Mais lorsqu’un drame survient, comme pour Charles (interprété par Romain Tomas), on est confronté au poids des responsabilités… Le moment de faire un choix de vie est terrible. La pièce part de là », dévoile la dramaturge.

Une évocation qui va sans doute raviver bien des souvenirs chez les spectateurs du bassin alésien. La pièce prendra ensuite la route pour d’autres représentations en France.

En pratique

/ Mots-clés :

FERMER