ALES.FR

Santé et solidarité

La maison des aidants : un lieu d’écoute et de parole ouvert à tous

À La Grand-Combe, des professionnels de santé accueillent les aidants de personnes âgées, malades ou handicapées pour les accompagner et les soutenir dans leur rôle.

La Maison des Aidants de La Grand-Combe a fêté ses dix ans en 2020. Première structure de ce type en Languedoc-Roussillon en 2010 (5e de France), sa création avec l’appui de Filieris et des professionnels de santé s’est révélée plus que nécessaire. Mais qui sont les aidants, quels sont leur rôle, leurs difficultés, leurs besoins ? « Un aidant est un proche, un membre de la famille ou un voisin, qui n’est pas un professionnel de santé et qui assiste une personne malade, âgée ou handicapée dans sa vie quotidienne », décrypte Régine Fabrègue, aide-soignante. Le plus souvent, l’aide apportée consiste à faire les courses, l’entretien du logement, un accompagnement pour une sortie, une démarche administrative ou une aide beaucoup plus personnelle concernant la santé ou l’hygiène.

Rarement choisi, ce rôle d’aidant peut être difficile à vivre. Selon une enquête Ipsos-Macif, en 2020, 11 millions de Français sont des aidants, souvent des femmes, dont 60 % considèrent ce rôle comme un fardeau lourd à porter. « La Maison des Aidants est un lieu d’accueil et d’écoute individuelle ou collective pour les aidants qui trouvent ici un répit, un endroit où poser leur fardeau », poursuit Régine Fabrègue.

Encadrée par le docteur Alain Devallez, l’équipe pluridisciplinaire de la Maison des Aidants de La Grand-Combe rassemble deux psychologues, une aide-soignante, une assistante de vie sociale et une assistante administrative. « Les aidants partagent d’abord leur expérience, leurs doutes ou leurs difficultés avec d’autres aidants. Ensuite, nous organisons des ateliers collectifs gratuits afin de renforcer le lien aidé/aidant, pour amener l’aidant à prendre soin de lui, à apprendre des techniques pour gérer sa fatigue, son stress… »

Des rencontres avec des professionnels de santé du bassin alésien sont aussi organisées afin que tous les spécialistes échangent leurs expériences et leurs difficultés dans le but d’améliorer la vie quotidienne des aidés, autant que celle des aidants. L’inscription aux ateliers est obligatoire, mais la Maison des Aidants est ouverte à tous et tous ses programmes sont gratuits.

Newsletter

Vous souhaitez être informé régulièrement de l’actualité de l’Agglo ? Inscrivez-vous à la newsletter.

/ Mots-clés : , ,