ALES.FR

Économie

Duqueine : un nouveau constructeur auto à Alès

Après avoir absorbé la firme pyrénéenne Norma, l’entreprise alésienne rapatrie la production à Alès. Avec à la clé, la création d’une trentaine d’emplois.

L’écurie de course Duqueine Engeneering n’a eu de cesse de développer son activité, depuis son installation en 2014 dans ses locaux du Pôle Mécanique d’Alès.

Après avoir procédé, en novembre 2017, au rachat de Norma, constructeur de voitures d’endurance et de courses de côte installé à Saint-Pé-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées), la firme alésienne a décidé de rapatrier la production en Cévennes à compter du 1er janvier 2019.

Jusqu’à présent, le site de Duqueine, outre le suivi des voitures de l’écurie, était uniquement dédié à la livraison et au déverminage (sorte de rodage) des Norma aux clients. « Les navettes entre l’usine des Pyrénées et les Cévennes constituaient une perte de temps et d’argent », constate Yann Belhomme, directeur de Duqueine Engeneering.

Le calme feutré dans lequel les huit salariés alésiens ont l’habitude d’œuvrer sera donc bientôt rompu par l’arrivée progressive de nouveaux collaborateurs. « Six viendront de Saint-Pé-de-Bigorre, où demeurera également une unité chargée de la sous-traitance » décompte Yann Belhomme qui ajoute : « Nous avons déjà recruté trois personnes en externe et nous allons monter peu à peu en puissance pour atteindre la trentaine de salariés ».

Un nouveau bâtiment sur le Pôle mécanique

Bientôt à l’étroit dans ses locaux, Duqueine devra rapidement étendre ses ailes pour accueillir les nouvelles activités concentrées en Cévennes.

Une extension qui sera rendue possible notamment par l’utilisation du show-room voisin. En plus des bureaux d’études et des locaux du contrôle qualité, il faudra aussi loger les chaînes d’assemblage. D’où l’idée d’ériger très vite un nouveau bâtiment, qui devra être proche, lui aussi, de la piste de vitesse, atout indispensable à l’activité du constructeur. « Nous sommes en discussion avec Alès Agglomération, partenaire particulièrement réceptif et impliqué », se félicite Yann Belhomme.

60 voitures par an

Fin 2018, avec la commercialisation de trente autos, dont une dizaine sur le marché nord-américain, Duqueine réalisera un chiffre d’affaires avoisinant les 9 M€.

À terme, le constructeur espère produire chaque année une soixantaine de voitures dédiées à l’Endurance, catégorie LMP3 (vendues 207 000 € l’unité). Un objectif réaliste, selon Yann Belhomme qui compte aussi investir « les marchés chinois et australien, en plein développement ».

En 2020, Duqueine deviendra un constructeur automobile à part entière en abandonnant le nom de Norma, pour afficher son propre logo sur le capot de ses bolides…

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur google
Partager sur linkedin
Partager sur email

Duqueine Engeneering

Pôle Mécanique Alès-Cévennes
Vallon de Fontanes,
30520 Saint-Martin-de-Valgalgues

Téléphone
04 66 55 92 49

/ Mots-clés :