ALES.FR

Vie quotidienne

Alès est la 25e ville la plus attractive de France

La ville, et plus largement son agglomération, a trouvé le bon équilibre entre développement économique et préservation de la qualité de vie.

Le magazine Le Point a publié son palmarès 2019 des villes les plus attractives de l’Hexagone. Alès, intégrée à la catégorie des aires urbaines
de plus de 80 000 habitants, décroche la 25e place de ce classement, devant Nîmes (27e) et Béziers (30e). Sète et Perpignan s’assurent les 7e et 12e places. « C’est bien évidemment un classement appréciable pour Alès Agglomération, a indiqué le maire d’Alès et président d’Alès Agglo. Simplement parce que ce palmarès démontre d’une manière objective que les élus ont su faire les bons choix depuis plus de vingt ans maintenant ».

Trois critères définissent le classement : le dynamisme économique, la qualité de vie, ainsi que la mobilité et la connectivité. Les analyses ont été réalisées au niveau de l’unité urbaine en mixant de nombreux indicateurs tels que la création d’emplois salariés, les mesures dédiées aux déplacements doux, l’étendue et la qualité des espaces naturels, la croissance du trafic dans les gares ou la part d’étudiants dans la population. Le déploiement de la 4G et la capacité hôtelière entrent également en jeu, deux indicateurs qui grèvent le classement d’Alès et de son agglomération.

Une stratégie d’attractivité cohérente

« Ce classement met en évidence la cohérence de nos politiques publiques qui constituent les grandes orientations de notre projet de territoire 2018-2028 adopté à l’unanimité. C’est cela qui définit l’attractivité d’un territoire ». Selon le magazine Le Point, au-delà des campagnes de marketing, peu de villes ont su développer une véritable stratégie d’attractivité. Certaines collectivités récoltent aujourd’hui les fruits de leur investissement dans les pépinières, incubateurs et autres accélérateurs qu’elles ont créés tout en et Alès Agglo ont, depuis plus de deux décennies (à l’époque le Grand Alès), mis l’accent sur un développement multilatéral, aussi bien culturel, économique que touristique.

Audace et innovation : la recette alésienne

Si l’arc méditerranéen Montpellier-Marseille reste attractif pour beaucoup, il présente en revanche un environnement saturé, pollué et un marché de l’immobilier trop élevé. Alès Agglomération est aujourd’hui à la fois le 2e pôle industriel d’Occitanie, tourné vers les technologies de demain, et un territoire soucieux des changements climatiques. « Nous avons réussi le pari d’un développement maîtrisé et équilibré sur l’ensemble de notre territoire afin de conserver notre qualité de vie et de préserver notre environnement d’exception, reconnu mondialement. Il faut continuer sur cette lancée. »

La mobilité durable, l’industrie du futur ou la transition écologique ne sont pas les atouts des seules grandes métropoles. Chaque territoire a son rôle à jouer. Alès en est la preuve, et c’est ce qui en fait un territoire reconnu comme attractif aujourd’hui.

Attractivité : les atouts d’Alès Agglomération

Économie

Alès Agglo présente un écosystème favorable aux PME/PMI. La visite en juillet de Carole Delga, présidente de la Région, a mis en lumière des entreprises de l’industrie et des sports mécaniques.

  • 2e pôle industriel régional
  • Alès Myriapolis
  • Pépinières d’entreprises (Pist Oasis, Enerpole, Innov’Alès, Innov’Santé)
  • Concours de projets Alès Audace
  • Labellisée “Territoire d’industrie”
  • Pôle Mécanique Alès-Cévennes
  • Industrie de pointe : Axens, NTN-SNR, Dactem, SDTech, …
  • + 2 % de croissance

En cours : développement de l’Économie sociale et solidaire et de la sylviculture.

Qualité de vie

Des paysages cévenols d’exception, des cœurs de village mis en valeur ou des centres-villes rénovés : l’environnement urbain et rural d’Alès Agglo est l’un de ses points forts.

  • 28 communes dans le Parc national des Cévennes
  • Porte de la Réserve Internationale de Ciel Étoilé
  • 1500 km de chemins de randonnée
  • 1 base nautique
  • 1 pôle cirque
  • 13 musées
  • Suivi quotidien de la qualité de l’air
  • Labellisation Grand Site Occitanie Cévennes
  • Paysages classés au patrimoine mondial de l’Unesco
  • Immobilier raisonnable. Prix médian pour une maison sur Alès : 1500 €/m².

En cours : protéger les grands paysages et les réseaux des Gardons.

Mobilité et connectivité

  • Fibre numérique en cours de déploiement
  • Finalisation de la 2×2 voies
  • 31 bornes de recharge pour véhicules électriques
  • 1 école d’ingénieur
  • 1 campus de l’apprentissage
  • 1 centre de formation dédié au numérique

En cours : réseau de covoiturage public, implantation d’un IUT, connecter l’Agglo aux grands réseaux (A7, A9, TGV, …).

Sources : Le Point Hors-série “Les 70 villes les plus attractives” – France Attractive, Insee, Notaires de France.

/ Mots-clés : , , , ,

FERMER