ALES.FR

Culture

Alès Agglo décroche les Rubans du Patrimoine

Ce prix national couronne le projet architectural mené pour la réhabilitation de l’ancienne filature Maison Rouge, à Saint-Jean-du-Gard

le concours “Les Rubans du Patrimoine” récompense chaque année, depuis 1994, la ténacité des communes et des intercommunalités ayant réalisé des opérations de restauration ou de mise en valeur de leur patrimoine bâti1.
Le transfert du musée des Vallées cévenoles au sein de l’ancienne filature Maison Rouge, à Sain-Jean-du-Gard, était une excellente occasion de candidater et de voir récompenser une décennie de combat pour la sauvegarde de ce bâtiment inscrit à l’inventaire des monuments historiques : « La construction de ce nouveau musée reflète une forte volonté politique assortie d’importants moyens financiers consentis par l’Agglo (33,55 % du budget) en faveur de la culture », juge Max Roustan, président d’Alès Agglomération, qui se rendra à Paris le 25 octobre
pour recevoir les “Rubans”.

29 entreprises spécialisées ont œuvré

Quatre ans de travaux et vingt-neuf entreprises du bâtiment ont été nécessaires pour mener à bien le projet qui décroche le “Prix National” dans la catégorie des “communes et intercommunalités de plus de 20 000 habitants”.
« La Grande Rouge a fait l’objet d’une restauration dans le plus grand respect de l’architecture. La charpente métallique a été conservée.
Le couvert en tuiles mécaniques de Marseille a été refait avec réemploi des tuiles existantes, détaille Carole Hyza, conservatrice des musées d’Alès Agglomération.
Les murs de façade ont été traités par enduits à la chaux. Toutes les traces d’équipements et d’appareillages significatifs ont été conservé es pour participer à la mise en scène de l’ancienne vie de l’atelier ». Cette distinction valide également les choix faits pour réaliser une extension moderne accolée au bâtiment historique : « Celle-ci, constituée de trois volumes étirés dont les façades sont habillées de pierres de schiste, prend place sous forme de lanières parallèles, reprenant l’empreinte des terrains étroits qui se sont développés de façon perpendiculaire au Gardon. C’est une extension qui s’allonge au sud et se décolle à l’ouest de façon à laisser découvrir la façade et la galerie d’origine de la filature », décrit le cabinet lyonnais d’architecture Vurpas qui a mené les travaux.

1 – Le prix est organisé par la Fédération française du bâtiment, l’Association des maires de France, la Fondation du patrimoine et la Caisse d’Épargne.

/ Mots-clés : , ,