ALES.FR

Budget 2019 : la taxe foncière baisse de 1 %, l’investissement est à la hausse

Le budget primitif de la Ville d’Alès, voté le 25 mars 2019, dégage une belle marge et permet des investissements conséquents sur la ville.

Le budget en bref

  • Budget principal : 71 M€ dont fonctionnement : 47,1 M€ et investissement : 23,9 M€
  • Budgets annexes : 15 M€ (eau, assainissement, abattoir, stationnement, funéraire et Mercoirol)
  • Budget consolidé : 86 M€

- 1 % sur la taxe foncière

Pour contrecarrer l’envolée de 2,2 % des valeurs locatives cadastrales arrêtée en 2019 par l’administration fiscale, la Ville d’Alès a décidé de diminuer de 1 % le taux de taxe foncière sur les propriétés bâties.

3,8 M€ d’excédent sur le fonctionnement

Le processus d’économies engagé en 2014 par Max Roustan, maire d’Alès, sur les dépenses de fonctionnement dans les services continue de porter ses fruits : 3,8 M€ d’excédent dégagés sur ce budget de fonctionnement 2019 (qui s’établit à 47,1 M€) permettent à la Ville d’autofinancer de nombreux projets.

Les frais de personnel sont maîtrisés

Pour la deuxième année consécutive, la Ville d’Alès établit un budget dans lequel les dépenses de personnel représentent moins de la moitié des dépenses globales de fonctionnement (47 % en 2019). Chose assez rare dans une collectivité.

Le déstockage de la dette se poursuit

La politique de désendettement souhaitée par Max Roustan se traduit dans le budget 2019 par une diminution de 15,7 % des intérêts d’emprunts par rapport à 2018 (- 160 000 €). La municipalité ne fera supporter à ses contribuables que 2 % de charges financières en 2019.

17,56 M€ pour moderniser et embellir la ville

« Fruit d’une gestion rigoureuse, la bonne santé financière de la Ville d’Alès nous offre une belle marge pour poursuivre la modernisation et l’embellissement de la commune sans emprunter davantage, notamment à travers les États généraux du cœur de ville et l’opération Mon quartier dans ma ville », défend Max Roustan.

Sur 17,56 M€ de dépenses d’équipement votés, les États généraux du cœur de ville se taillent la part du lion dans le budget d’investissement 2019, comme l’an dernier, avec 5,5 M€.

2 M€ seront également investis dans les différents quartiers d’Alès, notamment pour répondre aux demandes d’aménagements formulées par les riverains dans le cadre de l’opération Mon quartier dans ma ville.

Terminer l’aménagement de la place Leclerc et de la Maison de l’Économie et du Développement, dans l’ex-bâtiment France Telecom.

Réhabiliter le parvis de la médiathèque, au Centre Alès.

Finir l’aménagement d’une voie verte sur le quai de la rive droite du Gardon.

Créer un mur d’escalade aux Prés-Saint-Jean, dans l’ancienne église désaffectée de la rue Marcel Paul.

Et aussi…

  • Poursuite du versement de subventions pour la rénovation de façades et de devantures commerciales.
  • Création de jardins familiaux à Rochebelle.
  • Transformation en “Espaces partagés” de rue du cœur de ville.
  • Aménagement de Mairie Prim’.
  • Poursuite du programme de rénovation des écoles.
  • Grosses réparations de voirie.
FERMER