ALES.FR

Budget 2019 : Alès Agglomération vote un budget responsable

Une baisse de la fiscalité, des moyens constants pour les services publics, une hausse des investissements pour favoriser la création d’emplois et améliorer les conditions de vie de chacun : telles sont les grandes lignes du budget 2019 voté à la quasi unanimité le 11 avril.

Le budget 2019 en bref

Budget principal : 143,3 M€

Dont 112,2 M€ de fonctionnement et 31,1 M€ d’investissement.

Budgets annexes : 43,9 M€

Pour les lotissements industriels, le Spanc, la restauration scolaire, l’autorisation des droits des sols, le très haut débit, le parc des expositions, l’assainissement, …

Budget consolidé : 182,3 M€

Dont 133,3 M€ de fonctionnement et 49 M€ d’investissement.

 

Les points forts

- 1 % pour la taxe foncière

Une nouvelle fois, Alès Agglo n’augmentera pas les impôts, au contraire : une diminution de 1 % du taux de taxe foncière a été votée, afin de contrecarrer la hausse des valeurs locatives cadastrales (+ 2,2 %) décidée par l’État. La Ville d’Alès a pris la même décision sur son budget 2019. Les Alésiens verront donc se cumuler les deux diminutions de 1 % sur leur prochaine feuille d’impôt.

Le temple d’Anduze

Le Conseil de communauté du 11 avril a voté la reconnaissance de l’intérêt communautaire du temple d’Anduze. Des travaux doivent être entrepris sur l’un des plus grands temples de France, dont notamment des travaux urgents de sécurité.

Une régie communautaire de l’Eau

Le transfert de la compétence “Eau et assainissement” aura lieu le 1er janvier 2020. Une régie communautaire de l’Eau est donc en cours de création pour permettre à l’Agglo d’assurer la distribution de l’eau à l’échelle des 73 communes, mais aussi d’entretenir et mettre aux normes quelque 2 000 km de réseaux…

Un vote solidaire

103 voix pour, 1 contre et 9 abstentions. Le résultat du vote du budget 2019 est sans équivoque : il montre une unité et une solidarité entre tous les élus. La bonne gestion des deniers publics et le travail collégial, au-delà des clivages politiques, donnent des résultats cohérents et encourageants.

Une gestion économe

En 2019, Alès Agglo dégage une capacité d’autofinancement de 7,8 M€. Ces ressources correspondent à l’excédent des recettes réelles de fonctionnement, reflétant donc une gestion économe. Cette ligne budgétaire permet de financer le remboursement du capital de la dette et les nouveaux investissements de la collectivité, sans augmenter la dette.

Le désendettement se poursuit

Alès Agglo poursuit sa politique de désendettement en déstockant 4 M€ de dettes par rapport à 2018, soit tout de même 8 %… Le poids de la dette, sur l’ensemble des finances de la collectivité, n’est plus que de 1,5 %.

Max Roustan, président d’Alès Agglomération : « Notre territoire avance dans le bon sens »

Alès Agglo : Comment analysez-vous le vote quasi unanime de ce 3e budget d’Alès Agglo à 73 communes ?
Max Roustan : Malgré une voix “contre”, je me félicite que chacun dépasse les clivages politiques. Cela permet au territoire d’avancer dans le bon sens, celui de l’intérêt général. Les élus confirment à nouveau qu’ils savent travailler en bonne intelligence.

A.A. : Malgré les contraintes budgétaires, l’investissement est encore en hausse…
M.R. : Exactement, parce que c’est une priorité pour notre territoire ! Il faut savoir que, dans le cadre de la loi de programmation des finances publiques, 5,8 M€ nous sont encore ponctionnés ; et malgré tout, nous augmentons de plus de 3 M€ les dépenses d’équipement par rapport à 2018. Il n’y a pas de secret, c’est l’excellente santé financière de la collectivité, fruit d’une gestion saine et responsable, qui rend cela possible. Nous avons mutualisé les services de la Ville et de l’Agglo, nous avons engagé de grandes économies de fonctionnement, … Aujourd’hui, nous dégageons de belles capacités d’autofinancement (7,8 M€, NDLR) et la dette ne pèse plus que 1,5 % sur notre budget.

A.A. : Comment priorisez-vous les investissements ?
M.R. : C’est le projet de territoire d’Alès Agglomération qui est notre feuille de route jusqu’en 2028. Je vous rappelle que ce projet a été voté à l’unanimité le 28 juin 2018. Voilà pourquoi notre politique, qui en découle, fait consensus. Notre projet de territoire est construit autour de trois axes stratégiques : favoriser l’emploi et les activités économiques, améliorer la qualité de vie et développer les solidarités sociétales et territoriales.

23,3 M€ sont investis pour l’équipement du territoire

Les dépenses réelles d’équipement augmentent de plus de 3 M€ par rapport à 2018. Coup d’œil sur les principaux investissements.

© Philippe Nicolas

Ruralité

En partenariat avec le Pays des Cévennes, une charte forestière de territoire définit 36 actions autour de trois axes stratégiques : adapter la forêt aux impacts du changement climatique, développer des choix sur le long terme et faire émerger une véritable culture forestière.

Culture

Extensions du musée PAB et de la médiathèque d’Alès, aménagement du Conservatoire intercommunal Maurice-André.

Rénovation urbaine

Le Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU) est lancé. Après la démolition d’immeubles dans certains quartiers alésiens comme aux Prés-Saint-Jean, un programme d’installation d’entreprises sur place va redynamiser les quartiers.

Loisirs

Les chemins de randonnée ne désemplissent pas. L’Agglo dispose désormais de plus de 2 000 km balisés. Des programmes de randonnées historiques se développent afin de mieux connaître le territoire et ses enjeux.

© Eric Bird

Tourisme et patrimoine

Pour développer un tourisme de qualité, attentif aux singularités des Cévennes, la destination Cévennes poursuit sa promotion : restauration et développement du Train à Vapeur des Cévennes, du Fort Vauban, …

Réseaux

Investissement de 450 000 € dans le déploiement du Très Haut Débit.

Équipements

La zone économique Destival du Pôle Mécanique va bénéficier d’un investissement de 6,8 M€ pour se développer.

Eau et assainissement

Eau et assainissement : 5 M€, dont 1 M€ de subventions, seront investis pour cette nouvelle compétence assurée par la collectivité sur l’ensemble du territoire à partir de janvier 2020.

Quelques chiffres

  • 1,9 M€ : L’Agglo reverse à ses communes 1,9 M€ au titre de “l’attribution de compensation positive et pour la dotation de solidarité communautaire”. Une manne financière indispensable aux municipalités pour financer des projets locaux.
  • 47,4 M€ : Les charges de personnel représentent 42,3 % des dépenses de fonctionnement sur un budget de 112 M€.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Téléchargement

Le budget d’Alès Agglomération est constitué du budget principal et de 18 budgets annexes.

Budget 2019 : Budget principal
(PDF – 2 Mo)

Budget 2019: Gestion des bâtiments Alès Agglomération
(PDF – 275 Ko)

Budget 2019 : Pôle Mécanique Alès Cévennes
(PDF – 284 Ko)

Budget 2019 : Lotissements industriels Alès Agglomération
(PDF – 266 Ko)

Budget 2019 : ZAD Les Hauts de Saint-Hilaire
(PDF – 254 Ko)

Budget 2019 : Assainissement
(PDF – 323 Ko)

Budget 2019 : Parc des expositions
(PDF – 231 Ko)

Budget 2019 : Ordures ménagères
(PDF – 153 Ko)

Budget 2019 : Très Haut Débit
(PDF – 231 Ko)

Budget 2019 : Autorisation du droits des sols
(PDF – 148 Ko)

Budget 2019 : Atelier relais
(PDF – 261 Ko)

Budget 2019 : ZA Pont d’Avène
(PDF – 149 Ko)

Budget 2019 : Bâtiments industriels MSL
(PDF – 259 Ko)

Budget 2019 : Restauration scolaire
(PDF – 150 Ko)

Budget 2019 : SPANC
(PDF – 150 Ko)

Budget 2019 : Lotissements industriels La Grand’Combe
(PDF – 167 Ko)

Budget 2019 : Bâtiments ex SUD Tuiles
(PDF – 263 Ko)

Budget 2019 : Bâtiment Blanc
(PDF – 257 Ko)

Budget 2019 : Bâtiments industriels La Grand’Combe
(PDF – 260 Ko)

FERMER