ALES.FR

Sports et loisirs

Le bolide électrique de Romain Dumas a été dévoilé sur le Pôle Mécanique

Le 23 avril, devant un parterre de journalistes internationaux, l’Alésien a présenté la Volkswagen électrique qu’il pilotera pour la mythique course de côte de Pikes Peak.

Normalement, la présentation d’un bolide de course au Pôle Mécanique Alès-Cévennes se fait dans les cris aigus de son moteur. Lundi 23 avril, c’était le feulement discret de l’électrique qui chatouillait les oreilles du public et des journalistes présents. Ils ont découvert en exclusivité mondiale les premiers tours de roue de la Volkswagen ID R qui sera confiée, le 24 juin, à Romain Dumas sur les pentes de Pikes Peak, dans le Colorado. « C’est un truc de fou, ce qui m’arrive ! Volkswagen est un partenaire à la fois énorme et très réactif » a commenté le pilote alésien. Lui qui a déjà remporté trois fois la course de côte la plus célèbre du monde, s’apprête à y défendre les couleurs d’un des plus importants constructeurs automobiles : « Volkswagen m’a contacté l’an dernier pour me proposer le pari de gagner Pikes Peak avec une auto électrique de leur conception ».

Le Pôle Mécanique, camp de base du développement

La présentation de l’auto a eu lieu sur les terres de Romain Dumas. « J’ai été le premier à rouler sur ce circuit lorsqu’il a été inauguré… C’était avec ma F3000 » s’est souvenu l’Alésien qui a contribué à la conception du tracé. C’est aussi sur cette piste que sont nées les autres autos de compétition de Romain Dumas pour Pikes Peak. « Il était évident de proposer à Volkswagen de venir développer l’ID R ici. J’y ai mes repères et je vais pouvoir m’appuyer sur mes expériences précédentes ».
Le directeur sportif de Volkswagen Motorsport, Sven Smeets, s’est montré du même avis : « Quand Romain nous a proposé de venir rouler à Alès, nous avons immédiatement accepté. C’est un gain de temps important de pouvoir comparer les chronos des deux voitures, celle de cette année qui est électrique et celle de l’an passé qui était atmosphérique. »
Durant toute la semaine suivant la présentation presse, le bolide noir a multiplié les séances d’essais. « Comme l’auto ne fait pas de bruit, nous pouvons rouler très tôt le matin et jusqu’à la tombée de la nuit. Nous n’avons que deux mois pour régler la voiture, il faut encore beaucoup travailler » a souligné Romain Dumas qui a aussi été autorisé à rouler sur le tracé de la course de côte du col Saint-Pierre, à Saint-Jean-du-Gard (sur route fermée).
Le 24 juin prochain, l’Alésien aura pour mission de remporter la catégorie électrique et qui sait, le classement général. Le Cévenol garde dans un coin de sa tête, le record établi par Sébastien Loeb en 8’ 13’’ 878, qu’il voudrait bien également, accrocher à son palmarès.

Une centaine de journalistes internationaux

Volkswagen a choisi le Pôle Mécanique pour organiser la présentation mondiale de l’ID R, bolide de 680 CV propulsé par l’électricité. Une centaine de journalistes provenant des quatre coins de la planète, notamment des États-Unis et d’Asie, est donc venue découvrir à Alès cette auto qui marque le retour du constructeur allemand à la compétition. « Les voir tous ici, dans ma ville, sur “mon” circuit, c’est une très grande fierté » a confié Romain Dumas. Indirectement, ce sont des images du Pôle Mécanique et d’Alès qui seront largement diffusées dans de nombreux pays.
De son côté, Max Roustan, président d’Alès Agglomération, mais également à l’origine de la construction du Pôle Mécanique en 1997, n’a pas caché sa joie lors de cet évènement : « Cela démontre une nouvelle fois que l’infrastructure que nous avons imaginée et développée est d’un niveau mondial. » Il s’est aussi félicité du bouillonnement créé à cette occasion sur le bassin alésien où près de deux cents personnes ont rempli hôtels et restaurants.