ALES.FR

Culture

Joseph Zobel et Jean-Pierre Geay : les expos du moment

Le musée Pierre-André Benoit et le musée du Colombier présentent deux artistes à partir du mois de mars autour de la photo et du livre.

Musée du Colombier, Alès : L’œil de l’écrivain Joseph Zobel

Parallèlement à la diffusion de La Rue cases-nègres, d’Euzhan Palcy, pendant le Festival Cinéma d’Alès – Itinérances, l’exposition des œuvres photographiques de Joseph Zobel (décédé en 2006 à Alès), auteur du roman dont est adapté le film, donne à voir un autre talent de l’écrivain. Le public ne connaissait pas son travail de photographe avant que Charlotte, sa petite fille, elle-même photographe, ne tombe sur une boîte de vieux négatifs photos…

Ces clichés dévoilent alors le passé de cet homme qui a quitté la Martinique pour rejoindre la métropole après la Seconde Guerre mondiale. Portraits, scènes quotidiennes ou de famille, ainsi que paysages reflètent le regard que portait Joseph Zobel sur le monde. Une belle découverte.

  • Exposition présentée jusqu’au 21 mai, tous les jours, de 14h à 18h (sauf le 1er mai)
  • Tarifs : 5 € / 2,50 € / gratuit (sur présentation du billet d’entrée plein tarif, demi-tarif pour l’exposition en cours au musée PAB)

Musée PAB, Alès : Jean-Pierre Geay, une vie vouée aux livres

Poète discret, amoureux des beaux papiers et des petits tirages, Jean-Pierre Geay rejoint là pleinement l’esprit de Pierre-André Benoit et se tient loin des circuits éditoriaux traditionnels. Inconditionnel des belles reliures, il offre à ses textes, manuscrits ou imprimés, un dialogue entre écriture et peinture – ou gravure. Art et poésie sont indissociables dans son esprit.

Amoureux de la poésie de Char, de Reverdy, d’Eluard et de Breton, les poètes contemporains qui ont fait partie du cercle de ses amis au fil de sa vie ne sont autres que Frédéric-Jacques Temple, Yves Bonnefoy, Gaston Puel ou encore Pierre Seghers.

En 2017, Jean-Pierre Geay a offert 60 livres en don au musée PAB. La sélection qui a été faite pour cette exposition s’est basée sur l’histoire de la rencontre avec Pierre André Benoit et sur les artistes qui ont gravité dans la sphère des deux hommes. Ainsi, les peintres et gravures déjà présentes dans le fonds du musée PAB et ayant illustré les écrits de Jean-Pierre Geay ont tout naturellement trouvé leur place au sein même de cet écrin cévenol consacré aux arts et à la littérature.

Ces livres ont été réalisés en collaboration avec des artistes comme Hans Steffens, James Guitet, Marcel Dumont, Henri Goetz et PAB lui-même. L’artiste le plus représenté dans cette donation est sans aucun conteste Goetz, grand graveur que Jean-Pierre Geay a rencontré en 1985 et avec qui il a noué une relation intense et amicale.

  • Exposition présentée jusqu’au 10 juin, tous les jours, de 14h à 18h (sauf les 1er et 10 mai)
  • Tarifs : 5 € / 2,50 € / gratuit (sur présentation du billet d’entrée plein tarif, demi-tarif pour l’exposition en cours au musée du Colombier)
 

/ Mots-clés : , , ,