ALES.FR

Environnement

Une plateforme à végétaux ouverte à Massillargues-Atuech

Depuis le 25 mai, tous les habitants d’Alès Agglomération peuvent y déposer leurs déchets verts sans aucune limitation de volume. Un service pratique qui permet également de valoriser ces déchets. Après les déchèteries, découvrez la première végèterie de l’Agglo.

Avec une capacité de 300 m3, la nouvelle plateforme à végétaux de Massillargue-Atuech est une aire d’accueil où l’usager ne verse plus ses déchets dans une benne, comme en déchèterie, mais vient les déposer à même le sol. Vous pouvez y apporter vos déchets de tonte, d’élagage, de débroussaillage, les feuilles mortes, les fleurs, les plantes, … Une benne spéciale pour les souches d’arbre, qui nécessitent un traitement spécifique, est également disposée sur le site.

Simple, pratique, cet équipement a aussi la particularité d’accueillir les végétaux de tous les habitants d’Alès Agglomération « sans aucune limitation de volume (1 m3/habitant/jour en déchèterie, NDLR) ou de nombre d’allers-retours », a expliqué Ghislain Bavre, directeur du pôle Environnement urbain, lors de l’inauguration de l’équipement le 25 mai. « Cette plateforme à végétaux a coûté 300 000 € à l’Agglo, mais elle va permettre d’économiser chaque année près de 40 000 € d’allers-retours de bennes. D’autres projets sont à l’étude », a quant à lui détaillé Max Roustan, président d’Alès Agglomération.

Un tiers des déchets verts de l’Agglo collecté

Sur les 9 000 tonnes de déchets collectées chaque année sur Alès Agglomération, « cette plateforme pourra en accueillir près d’un tiers », a précisé Ghislain Bavre. L’idée étant de délester dans un premier temps les déchèteries d’Anduze, de Thoiras et de Ribaute-les-Tavernes de leurs bennes à végétaux. Cela pour offrir aux usagers davantage de volumes pour les autres déchets : encombrants, fer, cartons ou gravats, par exemple.

En plus d’une totale sécurité pour les usagers, la plateforme à végétaux est entièrement aux normes incendie, avec une réserve de 120 m3 d’eau, et munie d’un débourbeur/déshuileur afin d’éviter aux matières polluantes de se répandre dans la nature.

Un broyage sur place deux fois par semaine

Deux fois par semaine, un broyage des végétaux est effectué. Une benne récupère deux tonnes de déchets, quatre tonnes de déchets compactés et huit tonnes lorsqu’ils sont broyés.

Ainsi broyés, les déchets peuvent être utiles pour le transport des boues des stations d’épuration ou pour les besoins des collectivités ou des particuliers.

En pratique

  • Plateforme à végétaux d’Alès Agglomération
    D 982, à l’entrée de Massillargue-Atuech, à côté de la Z.A. Terre Figuière
  • Ouvert mardi, mercredi, vendredi et samedi de 9h à 12h et de 14h à 17h
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Déconfinement

Depuis le 11 mai, le déconfinement entraîne la réouverture de certaines structures ou magasins, mais impose aussi de nouvelles modalités de fonctionnement.

Vie quotidienne, déplacements, commerces, loisirs, accueils des enfants, animations sportives et culturelles : faisons le point sur ce qui est ouvert, fermé, annulé, maintenu ou reporté pour les mois à venir.

Mon centre-ville facile

La Ville d’Alès accompagne les commerçants du centre-ville dans cette période de déconfinement.

Stationnement
Moins de 2 h, c’est gratuit dans les 4 parkings souterrains de la ville et dans celui du bas-Gardon.

alesofcourses.fr
Une plateforme e-commerce 100 % locale pour retrouver ses commerçants en ligne.

Bons d’achat solidaires
Soutenez les commerces, cafés et restaurants d’Alès qui, dans cette période, ne peuvent pas tous retrouver des horaires et jours d’ouverture normaux. Avec ces bons d’achat solidaires, vous avancez une somme d’argent qui est ensuite déduite de vos achats en magasin ou de votre addition.

/ Mots-clés : , ,