ALES.FR

Vie quotidienne

Une permanence de la police nationale ouvre à Saint-Christol-lez-Alès

Tous les 1er et 3e mercredis de chaque mois, de 14h à 17h, les policiers nationaux sont à l’écoute de la population dans leurs locaux proches du giratoire de la Pyramide. L’occasion pour les Saint-Christolens de renouer le dialogue avec les forces de l’ordre et de bénéficier de leur action de proximité.

À compter du 7 avril, la police nationale ouvrira une permanence à Saint-Christol-lez-Alès dans des locaux voisins de ceux de la police municipale. « C’est un message fort envoyé aux Saint-Christolens. Cela vient en complément des autres dispositifs mis en place pour améliorer leur sécurité », se félicite Jean-Charles Bénézet, maire de la commune.

Ouverte les 1er et 3e mercredis de chaque mois, de 14h à 17h, « cette permanence est une bonne manière de réaffirmer notre présence dans la deuxième commune d’Alès Agglomération, résume le commissaire Florent Ravel. Cette démarche est conforme à la volonté de rapprochement entre la police et les citoyens, exprimée par le Gouvernement ».

Faciliter les échanges d’informations avec la population

L’ouverture de cette permanence marque donc le retour de la police nationale à Saint-Christol-lez-Alès. Il faut en effet savoir que, depuis le début des années 2000, la commune a quitté la zone “gendarmerie” pour intégrer la zone “police”. En 2007, une première permanence y avait été ouverte, dans les mêmes locaux, avant de refermer ses portes par manque de moyens.

Pour l’heure, cette permanence a surtout pour objectif de renouer le lien avec la population. « Lors de ces permanences, nous pourrons écouter le public et l’orienter vers les services compétents. Nous voulons aussi instaurer un dialogue avec la population afin de faciliter les échanges d’informations, précise le commissaire Ravel. Avec la réouverture de cette permanence, nous ne ferons pas que passer pendant nos patrouilles, mais nous serons présents sur place, ce qui facilitera le travail mené en synergie avec la police municipale de Saint-Christol ».

La permanence ne sera pas, dans un premier temps, habilitée à recueillir les plaintes ou rédiger les mains courantes. Mais Jean-Charles Bénézet espère prochainement pouvoir bénéficier pour sa commune d’une montée en puissance du dispositif de la police nationale. Le commissariat d’Alès comptabilise, chaque année, une moyenne de 270 plaintes provenant de Saint-Christol-lez-Alès (7 000 habitants). Elles portent essentiellement sur des faits de violence ou des cambriolages.

Newsletter

Vous souhaitez être informé régulièrement de l’actualité de l’Agglo ? Inscrivez-vous à la newsletter.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Plus d'infos

À partir du 7 avril, permanence ouverte les
1er et 3e mercredis de chaque mois

Adresse
76 avenue Jean Moulin, 30380 Saint-Christol-lez-Alès

En cas d’urgence, composer le 17

/ Mots-clés : ,