ALES.FR

Santé et solidarité

Un nouveau site de dépistage Covid-19 ouvre à Alès

Alès Agglomération a ouvert un centre de prélèvement en mode “Drive” à la halle des Sports de Clavières afin de répondre à la forte demande actuelle de dépistage du Covid-19. Le laboratoire d’analyse Labosud et l’Association des infirmiers libéraux du bassin alésien (Ailba) peuvent ainsi réaliser jusqu’à 200 tests PCR par jour. Les cas symptomatiques avec ordonnance et les cas contacts avérés munis d’un message ou SMS de l’ARS sont priorisés.

Le nouveau centre de dépistage pour le Covid-19, situé sur le parking de la halle des Sports de Clavières, avenue Vincent d’Indy, à Alès, a été pris d’assaut à son premier jour d’ouverture, le 15 septembre. Il est géré par Labosud et les infirmiers libéraux du bassin alésien. Le centre devait réaliser des prélèvements à toutes les personnes qui souhaitaient se faire dépister par test PCR (prélèvement par le nez). Au vu de l’affluence, l’Agence régionale de santé (ARS) a changé les règles. « Dorénavant, nous devons prioriser les cas symptomatiques, avec ordonnances, puis les cas contacts avérés, qui se présentent avec un message, souvent un SMS, de l’ARS ou de la Caisse primaire d’assurance maladie ainsi que les patients en situation de bilan pré-opératoire (hospitalisation, chirurgie…) », a indiqué Christel Barral, responsable qualité adjointe de Labosud.

400 tests par jour sur Alès Agglomération

Ce nouveau site de dépistage du Covid-19, aménagé par Alès Agglomération, est dimensionné pour réaliser jusqu’à 200 prélèvements par jour. Max Roustan, maire d’Alès, et Christophe Rivenq, premier adjoint et président d’Alès Agglomération, ont visité les installations dès l’ouverture du centre.
« Avec ces installations, et les autres laboratoires d’Alès Agglomération, nous pouvons réaliser jusqu’à 400 tests par jour sur le territoire », a décrypté Christophe Rivenq.

Dépister, tracer, isoler

Avec un million de tests réalisés chaque semaine en France, l’enjeu du déploiement massif des tests est de dépister les malades et leurs contacts en vue de les isoler et de casser ainsi la chaîne de transmission du virus.
Sur Alès Agglomération, Labosud assure l’administration, la logistique, la sécurité et les analyses des prélèvements réalisés par les infirmières et infirmiers libéraux de l’association Ailba. « L’objectif des tests, selon la politique actuelle du gouvernement, est de “Dépister, tracer, isoler”, explique Thierry Cubedo, responsable du service Santé d’Alès Agglomération. Si une personne est déclarée positive au test, l’ARS est prévenue et prend le relais pour la gestion de la procédure ».
En cas de test positif, un travail d’identification est engagé et tous ceux qui auront eu un contact rapproché avec la personne positive seront testés et invités à s’isoler, compte-tenu de la durée d’incubation du virus (environ sept jours).

  • Ouverture du lundi au vendredi, de 8h à 15h, sans rendez-vous.

À savoir

Précisons enfin qu’il existe un autre site de dépistage à Alès : le laboratoire Bioaxome, situé Grand rue Jean Moulin, continue d’accueillir le public selon les mêmes modalités.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Newsletter

Vous souhaitez être informé régulièrement de l’actualité de l’Agglo ? Inscrivez-vous à la newsletter.

/ Mots-clés : , , ,