ALES.FR

Culture

Sur les traces du patrimoine roman d’Alès Agglo

Pour mettre en valeur son patrimoine roman et médiéval, Alès Agglomération publie un ouvrage sous forme d’inventaire. Mille ans d’histoire à découvrir.

L’ouvrage ne prétend pas donner à lire une saga historique romancée, ni à contempler une série de photos d’architecture. C’est un inventaire,
qui plus est évolutif, que la commission Patrimoine historique et culturel d’Alès Agglomération a souhaité mettre en page. Un livre pour permettre aux habitants ou aux gens de passage de découvrir un trésor culturel, un héritage roman et médiéval (Xe-XIIe siècles) souvent ignoré ou dissimulé, aujourd’hui recensé dans 57 communes. « Je me suis appuyée sur près de trente ans de recherches et d’hypothèses, sur les écrits des érudits locaux souvent méconnus ou non reconnus, tout en amorçant des discussions avec nombre d’acteurs locaux détenteurs de la transmission orale », dévoile Anne-Claire Navarro, passeur de mémoires au sein du Pôle Temps libre d’Alès Agglomération, qui a mené l’enquête de 2016 à 2019.

83 sites historiques mis en lumière

Qui pourrait deviner que la médiathèque de Brignon est en fait l’ancienne chapelle Saint-Paul (XIe siècle) ? Que la chapelle castrale de Mandajors (Saint-Paul-la-Coste) est aujourd’hui le plus petit temple de France ? Qu’ils soient aujourd’hui intacts, restaurés, transformés ou en ruine, ces petits vaisseaux de pierre, réalisés avec les matériaux extraits du sol local, héritage du talent des lapicides romains, ont traversé guerres de Religion, Révolution française, incurie, ignorance, … soit plus de mille ans d’histoire parfois fort tourmentés.

83 sites historiques présents sur Alès Agglomération sont ainsi évoqués, dont environ 70 % sont visitables.

De Sainte-Croix-de-Caderle à Saint-Martin-de-Cazevieille, de Bonnevaux à Brignon, le pays se couvre d’un grand manteau blanc d’église il y a mille ans.

Sous l’impulsion des moines, chaque village possède son église, chaque château sa chapelle. Ces édifices ont donné leur nom à de nombreuses communes d’Alès Agglomération. « Les habitants, les touristes, les randonneurs ou les enseignants doivent pouvoir lire et comprendre cet héritage roman, indique Bernard Rosset-Boulon, président de la commission Patrimoine historique et culturel à Alès Agglomération. Mais la diffusion de cet inventaire est aussi un moyen d’assurer sa protection ».

Où consulter le livre

Inventaire & évolution du patrimoine culturel roman & médiéval d’Alès Agglomération est consultable dans les 72 mairies, ainsi que dans les bibliothèques et médiathèques d’Alès Agglomération, aux archives municipales d’Alès ou dans les bureaux d’information touristique (Alès, Anduze, Génolhac, La Grand-Combe, St-Jean-du-Gard). L’ouvrage de 80 pages a été conçu et mis en page par la direction de la Communication d’Alès Agglomération, sur la base du travail de recherche réalisé par Anne-Claire Navarro.

/ Mots-clés : , ,