ALES.FR

Culture

Six romans en lice pour le 34e Cabri d’Or

Le prix littéraire cévenol du Cabri d’Or, pour sa 34e édition, sera décerné le 20 novembre, dans la salle des États de l’Hôtel de Ville d’Alès. Sur les quinze livres reçus par la commission d’organisation, six ouvrages finalistes ont été mis en compétition pour un prix littéraire mettant en lumière les Cévennes.

Six romans, à parité égale trois femmes et trois hommes, se disputent le trophée du 34e Cabri d’Or, le prix littéraire dont l’objectif est de valoriser les Cévennes. C’est donc un millésime resserré et de haute volée, selon les membres de la commission, avec des auteurs édités par des maisons de niveau national comme Grasset ou Albin Michel. « Il y a clairement une montée en charge de la qualité des ouvrages envoyés à l’Académie cévenole », a déclaré Alain Bensakoun, membre du jury.

Des retombées satisfaisantes pour l’image du territoire

« Il y a dix ans, la municipalité a fait en sorte que ce prix littéraire ne disparaisse pas, a rappelé Max Roustan, maire d’Alès. Au vu de la qualité des œuvres qui participent au Cabri d’or et qui sont diffusées par les éditeurs, nous constatons de réelles retombées satisfaisantes en terme d’image pour le territoire cévenol. »

Et Pascal Martinez, président de la commission d’organisation, de rappeler que le livre Seules les bêtes, de Colin Niel (lauréat 2017) a été adapté au cinéma par Dominik Moll en 2019.

Christophe Rivenq, président d’Alès Agglomération, a salué la bonne santé de ce concours littéraire, « l’un des mieux doté en France (5 000 €, ndlr). Cet événement s’inscrit dans une politique dynamique du livre sur le territoire qui démontre la possibilité de développer un éco-système local dans ce domaine. » Et de lancer le projet d’un salon du livre sans doute en 2021. Affaire à suivre…

Quinze livres présentés, six finalistes

Le Cabri d’Or est organisé par l’Académie cévenole, en partenariat avec Alès Agglomération et la librairie Sauramps. Pour l’édition 2020, la commission d’organisation a reçu quinze livres.

« Deux livres sont hors compétition », précise Pascal Martinez. La Fille du causse, de Guy Charmasson, décédé le 18 mai 2019 (seuls les auteurs vivants peuvent être primés) et Serranas, de Silvan Chabaud, un livre traduit de l’occitan. Il n’est pas prévu par le règlement du Cabri d’Or que les traductions puissent participer à la compétition, mais c’est une question qui pourrait venir prochainement sur la table des réflexions de la commission.

Au final, six livres, tous des romans, ont été sélectionnés pour le prix.

Les 6 finalistes 2020

Le jury du Cabri d’Or, présidé par Marion Mazauric, fondatrice et directrice des éditions Au Diable Vauvert, est composé de huit membres, tous professionnels ou médiateurs du livre. Le lauréat sera connu le 20 novembre, à 11h, salle des États de la mairie d’Alès.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Newsletter

Vous souhaitez être informé régulièrement de l’actualité de l’Agglo ? Inscrivez-vous à la newsletter.

/ Mots-clés : , , ,

FERMER