ALES.FR

Vie publique

Sécheresse : indemnisations ouvertes dans 24 communes de l’Agglo

Les habitants de 24 communes d’Alès Agglomération dont les maisons se sont fissurées à la suite de mouvements de sols entre le 1er juillet et le 31 décembre 2019 disposent de dix jours à compter de ce vendredi 10 juillet 2020 pour effectuer les démarches auprès de leur compagnie d’assurance.

L’arrêté interministériel du 17 juin 2020 portant reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle a été publié ce vendredi 10 juillet 2020 au Journal Officiel.

Il apparaît que 24 communes d’Alès Agglomération ont été reconnues en catastrophe naturelle concernant les mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols pour les périodes suivantes :

Du 1er juillet au 30 septembre 2019

  • Alès
  • Bagard
  • Branoux-les-Taillades
  • Brouzet-lès-Alès
  • Génolhac
  • Les Mages
  • Les Plans
  • Mons 
  • Monteils
  • Ners
  • Ribaute-les-Tavernes
  • Rousson
  • Saint-Christol-lez-Alès
  • Saint-Etienne-de-l’Olm
  • Saint-Hilaire-de-Brethmas
  • Saint-Hippolyte-de-Caton
  • Saint-Julien-les-Rosiers
  • Saint-Martin-de-Valgalgues
  • Saint-Privat-des-Vieux
  • Salindres
  • Seynes
  • Vézénobres

Du 1er juillet au 31 décembre 2019

  • Lézan
  • Massanes

L’état de catastrophe naturelle constaté par arrêté peut ouvrir des droits à la garantie des assurés. À ce titre, il appartient aux personnes impactées par un tel sinistre d’effectuer les démarches auprès de leur compagnie d’assurance dans un délai de 10 jours à compter de la date de publication de l’arrêté.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Newsletter

Vous souhaitez être informé régulièrement de l’actualité de l’Agglo ? Inscrivez-vous à la newsletter.