ALES.FR

Sports et loisirs

Olivier Costanzo : « Je veux faire d’Alès une place forte du e-sport »

Le président de la Fédération française de Jeu vidéo en Occitanie veut ramener sur Alès d’importantes compétitions.

Le sport électronique, ou e-sport, consiste en des compétitions de jeux vidéo via internet ou en réseau local. Opérant sur ordinateur ou sur
console, les joueurs professionnels évoluent individuellement ou en équipe, lors de compétitions organisées à travers le monde. Ce milieu en pleine évolution ne cesse de faire parler de lui, notamment avec des évènements internationaux remplissant des stades et étant diffusés en direct.

Un environnement qui, au départ, ne semblait pas réellement destiné au profil de l’Alésien Olivier Costanzo, en activité dans l’immobilier… Quoique. Si sa vie professionnelle lui prenait beaucoup de temps, il a toujours été passionné par le jeu vidéo.

À la tête du e-sport d’Occitanie

En 2016, à tout juste cinquante ans, Olivier Costanzo crée l’écurie VBR (Virtual Best Racing) avec l’ambition de se spécialiser dans le e-Racing1. Puis à la création de la Fédération française de Jeu vidéo (FFJV), il y a moins d’un an, il est choisi pour diriger l’antenne d’Occitanie et ainsi participer au développement du e-sport dans la région. « Nous avons déjà organisé quatre étapes de la coupe de France de e-sport, dont une qui s’est déroulée au casino de Gruissan », pointe Olivier Costanzo pour expliquer qu’il aimerait « ramener des grandes compétitions ici et faire d’Alès une place forte du e-sport en France ».

VBR, l’équipe alésienne n°3 mondiale sur WRC7

C’est notamment à travers son écurie VBR que l’Alésien compte donner à Alès l’aura prestigieuse qui séduira les sponsors nationaux et internationaux : « Aujourd’hui, mon écurie alésienne regroupe une soixantaine de pilotes du monde entier et nous formons l’équipe n°3 mondiale sur le jeu WRC7 saison 4, savoure-t-il. Cette saison, nous visons des titres sur des jeux comme Dirt, WRC ou F1. Et nous avons qualifié deux de nos pilotes pour le Event Serie F1 qui regroupe les plus grands constructeurs du monde, comme Ferrari ou Mercedes. Ce n’est que le début, mais la mayonnaise commence à prendre et nous gagnons en visibilité ».

1 – Contraction de “e-sport” et de “race” pour désigner les jeux de sport automobile.

Le e-sport, bientôt discipline olympique ?

Sur les continents américain et asiatique, le e-sport est déjà une discipline largement reconnue.

Sa présence aux Jeux d’Asie du Sud-Est en 2019 a logiquement ouvert la voie vers les Jeux Olympiques. « Au sein de la Fédération française de Jeu vidéo (FFJV), nous préparons les Jeux Olympiques de Paris, en 2024, en nous focalisant sur des jeux de courses, de football ou de rugby, par exemple », relate Olivier Costanzo. Il est déjà acquis que des démonstrations de e-sport seront diffusées à cette occasion.

Une vitrine non négligeable pour entraîner le pays dans cette nouvelle mouvance populaire. En moins d’un an, la FFJV compte déjà plus de 5000 adhérents.

/ Mots-clés : ,