ALES.FR

Non classé

Michel Vincent donne son nom au belvédère de l’Ermitage

L’ancien président de l’association des Amis du Vieil Alais, décédé le 23 décembre 2018 à l’âge de 72 ans, était un amoureux d’Alès et particulièrement de la colline de l’Ermitage. Ce jeudi 5 mars, le belvédère de l’Ermitage a été renommé belvédère Michel-Vincent. Un hommage organisé par la Ville d’Alès.

« Un hommage, à cet endroit symbolique, c’est très important », a témoigné Alain Reynaud, actuel président de l’association des Amis du Vieil Alais. Devant la famille de Michel Vincent et ses amis, ce jeudi 5 mars, une plaque commémorative a été dévoilée avec émotion.

Co-fondateur de Cévennes Magazine, instigateur de l’association des Amis du Vieil Alais à la fin des années 1980 et créateur du musée du vieil Alais à Saint-Hilaire-de-Brethmas, Michel Vincent et aussi celui qui a lancé à Alès les puces du Gardon qui se déroulent chaque dimanche matin sur le parking inférieur de l’avenue Carnot. Plus récemment, son association était venue en aide à l’association Notre-Dame-des-Mines afin que le sanctuaire de l’Ermitage puisse continuer d’ouvrir ses portes au public.

À travers cet hommage, la municipalité d’Alès souhaite « éterniser le souvenir de Michel Vincent, qui a tant œuvré pour ce territoire ».

La plaque commémorative de Michel Vincent a été dévoilée par (de gauche à droite) Jean Vincent, son frère, Max Roustan, Danièle Carillo, sa sœur, et Alain Reynaud, actuel président de l’association des Amis du Vieil Alais.