ALES.FR

Vie publique

Max Roustan a passé sa cinquième écharpe de maire d’Alès

Samedi 23 mai, plus de deux mois après le premier tour des élections municipales, le nouveau Conseil municipal, dûment installé, a entériné l’élection de Max Roustan comme maire d’Alès pour la cinquième fois consécutive, avec 36 voix en sa faveur sur 43 votants. Ses douze adjoints ont été élus à sa suite.

« C’est avec un grand honneur, une grande satisfaction et beaucoup d’émotion que je m’adresse à vous ce matin. » À coup sûr, ce samedi 23 mai, Max Roustan savourait ce moment historique qui l’a vu endosser pour la cinquième fois l’écharpe de maire d’Alès.

À 9h30, dans la salle des Assemblées de l’ATOME, les 43 élus du nouveau Conseil municipal – dont les 36 candidats de la liste “Alès” choisis à 56,8 % par les Alésiens le 15 mars – ont procédé au vote. Max Roustan, seul candidat, a été élu maire par 36 voix pour, 5 bulletins nuls et 2 abstentions.

Dans ce contexte si particulier de déconfinement et suite aux recommandations du Conseil scientifique pour limiter la durée de la séance et le nombre de personnes dans la salle, le discours de Max Roustan se devait d’être bref. Pour autant, quelques passages ont raisonné comme une profession de foi : « Je commencerai ces quelques mots par des remerciements appuyés et chaleureux aux Alésiennes et aux Alésiens, qui nous ont massivement apporté leurs suffrages. Leur confiance, une nouvelle fois renouvelée, m’honore et m’engage. Je profite donc de ce moment pour confirmer les engagements que j’ai pris dans la transparence : j’assurerai la continuité de mon action durant tout ce mandat au sein du Conseil municipal, dans un rôle et des fonctions que je déciderai, le moment venu, en fonction de ma santé et de mon énergie. »

Et d’ajouter, comme une signature : « Je ne serai ni candidat au Sénat ni à aucun autre mandat électif ; mon parti c’est “Alès” et ma raison d’être “les Alésiennes et les Alésiens” ».

Christophe Rivenq élu 1er adjoint

Comme le veut la loi, le Conseil municipal a ensuite procédé à l’élection des adjoints au maire. 36 conseillers municipaux ont voté la proposition de Max Roustan pour l’attribution des douze sièges (3 bulletins blancs, 2 nuls et 2 abstentions).

Parmi les douze nouveaux adjoints au maire d’Alès (lire ci-dessous), l’un était scruté de près : Christophe Rivenq, ancien directeur général des services de la Ville et de l’Agglo, est désormais le 1er adjoint au maire d’Alès. « Un homme en qui j’ai une confiance absolue », s’est félicité Max Roustan devant l’assemblée. « Je suis très fier de te remettre cette écharpe tricolore d’élu 1er adjoint », lui a-t-il glissé à l’oreille.

Une fois la séance levée, Christophe Rivenq a également partagé son émotion devant les journalistes : « Je suis le plus proche collaborateur de Max Roustan depuis 1992… J’ai suivi tous les dossiers à la Ville et à l’Agglo avec lui. Cette élection, ce nouveau rôle que j’endosse, c’est la continuité de notre collaboration, mais aussi de mon engagement pour les Alésiennes et les Alésiens ».

Une pensée pour les victimes du Covid-19

Dans son allocution, Max Roustan ne pouvait pas occulter le coronavirus. Il a ainsi tenu à rendre hommage aux quelques victimes alésiennes, ainsi qu’aux victimes françaises et étrangères de ce virus, pour lesquelles une minute de silence a été respectée. Il a également salué les soignants du bassin alésien, les agents du service public territorial, et les cadres et agents de la cellule de crise municipale.

Si la séance du jour ne prêtait pas à débattre des futures mesures de relance de l’économie locale, le maire d’Alès a néanmoins tenu à rappeler aux élus le premier défi qui les attend : « Dans cette situation particulière et inédite, je compte sur vous tous pour qu’ensemble, au-delà de nos divergences, nous puissions faire face à cette situation exceptionnelle et retrouver cet élan sur lequel nous étions avant la crise ».

1 maire et 12 adjoints élus par le Conseil municipal

  • Maire : Max Roustan
  • 1er adjoint : Christophe Rivenq
  • 2e adjoint : Marie-Christine Peyric
  • 3e adjoint : Alain Bensakoun
  • 4e adjoint : Martine Magne
  • 5e adjoint : Jean-Claude Rouillon
  • 6e adjoint : Catherine Larguier
  • 7e adjoint : Christian Chambon
  • 8e adjoint : Michèle Veyret
  • 9e adjoint : Claude Ricci
  • 10e adjoint : Marie-Claude Albaladejo
  • 11e adjoint : Pierre Martin
  • 12e adjoint : Raphaële Navarro

Morceaux choisis

Max Roustan, maire d’Alès

« Malgré la présence de sept listes à ce scrutin municipal, la liste que j’avais l’honneur de conduire a devancé de 34 points la liste arrivée en deuxième position, marquant ainsi à la fois la validation du mandat qui s’achève et surtout approuvant très massivement le “Projet pour Alès” co-construit avec les Alésiennes et les Alésiens. »

« Même si le résultat de ce premier tour, pour les raisons que nous connaissons tous, est passé quasiment inaperçu, je voudrais noter avec une certaine fierté que nous sommes l’une des trois seules communes de plus de 20 000 habitants d’Occitanie à avoir été élus dès le 15 mars. »

« Le résultat de cette élection est totalement conforme au sondage IFOP réalisé quinze jours avant le premier tour, ce qui confirme que la baisse de la participation n’a pas, ici comme ailleurs, impacté le résultat de ce scrutin. »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Contact

La cellule de crise de la Ville d’Alès est activée depuis le 25 février et reste en veille durant cette phase de déconfinement.
Téléphone

0800 540 540

Courriel

numero.vert@ville-ales.fr

Suivez toutes les informations sur
la  Page Facebook Alès

Le fil d’info sur Alès

En fonction des mesures décidées par l’État, la Ville d’Alès adapte ses dispositifs et vous informe en temps réel sur son fil info spécial “Covid-19” mise en ligne depuis le 16 mars.

Déconfinement

Depuis le 11 mai, la première phase de déconfinement entraîne la réouverture de certaines structures ou magasins, impose de nouvelles modalités de fonctionnement et maintient aussi certaines fermetures.

Vie quotidienne, déplacements, commerces, loisirs, accueils des enfants, animations sportives et culturelles : faisons le point sur ce qui est ouvert, fermé, annulé, maintenu ou reporté pour les mois à venir.

Mon centre-ville facile

La Ville d’Alès accompagne les commerçants du centre-ville dans cette période de déconfinement.

Stationnement
Moins de 2 h, c’est gratuit dans les 4 parkings souterrains de la ville.

alesofcourses.fr
Une plateforme e-commerce 100 % locale pour retrouver ses commerçants en ligne.

Bons d’achat solidaires
Soutenez les cafés et restaurants d’Alès qui doivent encore rester fermés jusqu’en juin. Avec ces bons, vous avancez une somme d’argent qui sera ensuite déduite de votre addition à la réouverture.

FERMER