ALES.FR

Terroir

Les vins Delafont entrent en grande pompe au château de Versailles

Le vigneron de Vézénobres investit les restaurants gastronomiques les plus réputés. Le dernier en date est celui du chef étoilé Alain Ducasse, au château de Versailles.

Figurer sur une table d’Alain Ducasse est une belle récompense. C’est la prouesse réalisée par le vin blanc “Languedoc Mosaïque 2017”, fruit du travail de Samuel Delafont à Vézénobres, retenu par le sommelier du restaurant “L’Ore” (qui signifie “la bouche”, en latin), appartenant au chef trois étoiles au guide Michelin.

Pour le vigneron-négociant d’Alès Agglomération, cette présence dans le prestigieux établissement Ducasse est une vraie reconnaissance : « Nous figurons déjà à la carte d’autres tables renommées comme le restaurant “Alexandre”, à Garons, le “Grand Véfour”, à Paris, le “Bon-Bon”, à Bruxelles, ou encore “Chez André”, de la chef Anne-Sophie Pic, à Valence. Nous étions déjà référencés chez Ducasse dans la brasserie “Champeaux”, à Paris. Cet engouement pour nos vins nous encourage. C’est la reconnaissance de notre travail et, plus largement, celle du terroir languedocien », explique Samuel Delafont. Sans oublier que son vin est également servi depuis l’an passé à la table du Président de la République, à l’Élysée.

Une démarche haut de gamme

Samuel Delafont défend sa démarche initiale : « Nous avons agi un peu à l’envers de ce qui se fait habituellement, en démarrant par une production haut de gamme et en déclinant ensuite sur des gammes intermédiaires ». Une stratégie payante : « Notre notoriété se construit peu à peu. Et à travers nos vins, nous parlons de notre territoire et de son potentiel qualitatif ».

Pour Samuel Delafont, être sur la table de “L’Ore”, située au cœur du château de Versailles, n’est pas une fin en soi : « C’est une étape très importante qui nous permettra d’avancer et de pousser d’autres portes prestigieuses ».

/ Mots-clés : , ,