ALES.FR

Environnement

Les Terrasses du Bosquet, le jardin écolo et innovant est ouvert

Ce nouvel écrin de nature en cœur de ville s’inscrit dans une démarche scientifique et pédagogique.

Le jardin ethnobotanique et d’acclimatation du Bosquet est un lieu de 2000 m² consacré aux études botaniques, au partage des connaissances et veut développer la science participative. L’objectif du projet, porté par le Pôle Environnement Urbain, invite donc chacun à participer aux activités du jardin. « Les équipes de la Maison du Développement durable seront présentes sur place afin d’accompagner les visiteurs dans leurs travaux d’observation, ou pour donner un espace de travail et de partage à des intervenants experts, spécialistes ou scientifiques reconnus », indique Sabine Rauzier, responsable du centre national de pomologie.

Sensibiliser la jeunesse à la botanique

Dans leur vocation à être “pédagogiques”, les Terrasses du Bosquet offriront aux scolaires proches et aux jeunes visiteurs des outils de sensibilisation et de compréhension de la botanique, de ses enjeux autour du climat et de la biodiversité. Ce jardin paysager propose des sols forestiers en plaquettes de bois pour maintenir un maximum d’humidité, des vergers paysagers, 90 % d’accès aux handicapés, une autonomie en eau de 100 %, … Le jardin ethnobotanique se veut exemplaire et innovant. Il a été aménagé en lien étroit avec le service Paysage d’Alès Agglo et le centre horticole de la Ville.

Côté animations, le centre de pomologie vous donne “Rendez-vous au jardin”, du 5 au 7 juin, pour cet événement national.

La reprise des recettes de sorcières (où l’on apprend à soigner les plantes par les plantes) est également à l’ordre du jour, l’année 2020 étant notamment l’année internationale de la santé des plantes.

Des parcelles pour valoriser l’histoire des jardins

  • Le jardin de Marie
    Il rappelle les jardins anglais, romantiques et touffus. On s’y fraie un chemin entre les tiges flexibles des végétaux. C’est un parterre de fleurs et de végétaux consacrés à la célébration et au fleurissement.
  • Le jardin médiéval
    Vous trouverez un potager, un coin de pharmacopée, un coin de plantes dites “utiles” pour le textile ou la teinture et un autre pour les plantes “magiques” connues pour leur pouvoir mortel ou salvateur telle que la mandragore.
  • Le jardin des Hespérides
    Ce jardin est composé d’un ensemble de pots et bacs de culture hors sol qui nous permet d’évoquer concrètement l’incroyable diversité que l’on peut trouver au sein d’une famille fruitière.
  • Jardins d’acclimatation
    Une zone “tropicale” autour d’une marre pédagogique où seront cultivés des bananiers, des papayers, du curcuma ; et une zone “sèche”., contre le mur du Fort Vauban, où les plantes recevront la chaleur dégagée par les pierres, créant ainsi des conditions rudes, que la région pourrait connaître d’ici quelques décennies suite au réchauffement climatique.
  • Verger paysager
    Propice à la promenade, au repos et à la lecture, le verger planté d’arbres fruitiers d’essences variées et de fleurs devient lieu de promenade alliant l’utile et l’agréable, le beau et le bon. Il prend la forme d’un verger paysager avec des arbres plein vent, sur une prairie fleurie et quelques plate-bandes d’aulx horticoles et d’agapanthes.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Plus d'infos

Horaires
De septembre à juin, du lundi au vendredi et chaque dernier samedi du mois, de 9h à 17h

Juillet et août, du lundi au vendredi, de 9h à 12h.

Téléphone
04 66 56 50 24

/ Mots-clés : , ,

FERMER