ALES.FR

États généraux

Les flux du cœur de ville d’Alès à la loupe

Action n°12. Les premiers chiffres des appareils de comptage installés en 2018 montrent le dynamisme des artères du cœur de ville.

Plus de 4 millions de passages ont été comptabilisés (4 398 580) entre septembre 2018 et septembre 2019 dans les rues d’Avéjan et Saint-Vincent, à Alès ; des artères considérées comme les principales portes d’entrée et de sortie du cœur de ville. C’est un chiffre “choc”, le  premier de la campagne d’étude entreprise par la municipalité alésienne dans le cadre de ses États généraux du cœur de ville. « L’installation  d’appareils de comptage était indispensable, d’abord pour faire un état des lieux, ensuite pour servir d’étalon et mesurer de façon tout à fait objective l’impact des actions sur la dynamique commerciale », assure Isabelle Ribot, pilote opérationnelle des États généraux.

82 % de piétons en centre-ville

Les compteurs, qui permettent de distinguer chaque type d’usager, font ressortir une fréquentation largement majoritaire des piétons en ville (3 620 907 passages entre 2018 et 2019, soit un peu plus de 82 %). Un flux qualitatif pour les professionnels qui bénéficient, au total et en moyenne, de 16 171 passages par jour (675 passages par heure), le samedi étant le jour le plus fréquenté.

Pour l’anecdote, le plus fort trafic enregistré en centre-ville d’Alès date du 22 décembre 2018, avec 43 113 entrées dans les rues commerçantes à l’approche de Noël. C’est l’autre intérêt de ce comptage : chiffrer les fréquentations sur des périodes à la carte, mesurer l’impact d’animations ponctuelles et attirer de nouvelles enseignes. Pour cela, une analyse détaillée des comptages et une comparaison avec les chiffres d’autres centres-villes s’avéreront utiles. Une mission reprise par les nouvelles “manageuses” du centre-ville d’Alès, aux côtés des commerçants.

/ Mots-clés : , ,