ALES.FR

Actualité

Les enfants ont repris le chemin de l’école à Alès

Reprise en douceur ce jeudi 14 mai au matin pour quelque 300 élèves dans les écoles publiques d’Alès. Tous les établissements ont réussi à appliquer le protocole de l’Éducation nationale. En primaire comme en maternelle, les enfants et les enseignants vivent une période “compliquée”, pour laquelle chacun doit trouver de nouveaux repères.

8h20, groupe scolaire Marie-Curie, quartier Stalingrad, à Alès.

Eliott, 9 ans, en classe de CM2, rejoint d’un pas tranquille l’école en compagnie de son père : « Il avait hâte de revenir dans sa classe. Ce n’est pas la même chose à la maison ».

Des lignes blanches sont tracées au sol, avec des flèches indiquant le sens des entrées et des sorties.

Le personnel accueille et distribue les casquettes à visière fournies par la municipalité d’Alès. Le tout sous le regard amical, et quelque peu désolé, de Max Roustan, le maire, et de son équipe. « C’est difficile, quand même, de voir ces minots dans cet environnement… Malgré tout, je suis satisfait que nos efforts aient permis de réussir à organiser la reprise. L’État nous a laissé nous débrouiller seuls et c’est ce que nous avons fait. Il y a eu une implication remarquable des agents de la Ville et du personnel enseignant. Un engagement de tous qu’il faut saluer, car même s’il y a encore peu d’élèves, le travail d’organisation et de gestion de la situation est colossal », insiste le maire d’Alès.

Des effectifs encore peu nombreux

Les élèves arrivent au compte-gouttes. Les écoliers entrent par horaires échelonnés.

« C’est compliqué pour tout le monde en fait, reconnaît Anne Oriol, la directrice du groupe scolaire Marie-Curie. Nous attendons trente-quatre enfants sur les cent vingt accueillis habituellement. Dans chaque section, nous avons entre six et neuf élèves ».

Christian Chambon, élu délégué à l’Éducation, s’inquiète du retard que les élèves prennent sur les apprentissages et les décalages qui se creusent selon les différents quartiers de la ville : « Ici, c’est l’une des écoles qui accueillent le plus d’enfants, mais dans d’autres quartiers, il n’y a parfois que quatre ou cinq élèves… Et c’est problématique : pour l’apprentissage, certains enfants se retrouvent avec une perte de près de 50 % de leur temps d’école. Au collège Racine (dont il est le Principal, NDLR), nous n’aurons que cinquante-cinq élèves de 5es et 6es lundi 18 mai, au lieu de trois cents. »

Un protocole très encadré et respecté

Des points de couleur ont été peints sur le sol de la cour, ainsi que des numéros de places sous le préau. À son arrivée, l’enfant se place dans la cour sur un point et attend. C’est une ambiance particulièrement étrange : une cour quasiment vide, silencieuse et des enfants de CM2 qui semblent presque perdus dans une école qui est pourtant leur lieu quotidien de vie.

« Je suis content de revenir, même si certaines choses sont mieux à la maison, avance Eliott. À la maison, on peut faire un peu plus la grasse matinée ».
Fin de la “récréation”. Chaque enfant se place sur un numéro, sous le préau, puis attend son tour pour se laver les mains. Valérie Gérard, professeur de CM2, répète aux enfants le protocole à suivre et mime la manière de se laver correctement les mains. Les élèves montent ensuite en classe en file indienne, en restant à un mètre de distance les uns des autres. Dans les couloirs, des repères indiquent chaque mètre linéaire. Quant aux rampes d’escalier, elles sont couvertes par de la rubalise. Défense d’y toucher.

En classe, Valérie Gérard accueille sept élèves de CM2 : « On s’assied et on ne touche plus à ses affaires, leur dit-elle d’emblée, avant de leur souhaiter la bienvenue. Je suis heureuse de vous voir, mais j’ai quand même envie de pleurer, car cette situation est triste, confie-t-elle à ses élèves. Et vous ? Comment vous sentez-vous ? Que ressentez-vous ? »

Timides, Déborah, Iris, Eliott et leurs camarades expriment calmement leurs sentiments, leur peur d’attraper le virus ; mais en même temps, ils sont contents d’être là. « C’est compliqué maîtresse », résume l’un d’entre eux dont la voix est étouffée par son masque fait maison.

Les enfants de maternelles un peu perdus

En maternelle, dans la cour, les jeux sont fermés par de la rubalise.

La directrice, Anne Gascuel, dont c’est le dernier mois d’activité, parvient à garder un large sourire derrière son masque.

Sur les quatre-vingts élèves présents habituellement, une trentaine peut être accueillie désormais, soit huit enfants par classe. Ce matin, ils sont dix : trois chez les grands, trois chez les moyens et quatre chez les petits.

« Les parents sont prudents. Ils attendent de voir comment ça se passe. Il y aura peut-être plus d’enfants dans les prochaines semaines », estime Anne Gascuel.

Les activités habituelles se mettent en place avec un temps de parole plus long que d’habitude. Ici aussi, les petits semblent déstabilisés, comme perdus dans leur propre classe où habituellement vingt-quatre camarades se côtoient.

« Il y aura un coup psychologique évident sur les enfants. Peut-être pas les premiers jours, car ils ont envie de reprendre l’école et revoir leurs amis. Mais le quotidien, avec un protocole très strict, va marquer les esprits. Il faut davantage de souplesse, remettre de l’humain en espérant que la rentrée de septembre puisse se faire dans des conditions optimales pour tous », affirme Christian Chambon.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Contact

La cellule de crise de la Ville d’Alès est activée depuis le 25 février et reste en veille durant cette phase de déconfinement.
Téléphone

0800 540 540

Courriel

numero.vert@ville-ales.fr

Suivez toutes les informations sur
la  Page Facebook Alès

Déconfinement

Depuis le 11 mai, le déconfinement entraîne la réouverture de certaines structures ou magasins, mais impose aussi de nouvelles modalités de fonctionnement.

Vie quotidienne, déplacements, commerces, loisirs, accueils des enfants, animations sportives et culturelles : faisons le point sur ce qui est ouvert, fermé, annulé, maintenu ou reporté pour les mois à venir.

Alès Agglomération sous couvre-feu à partir du 24 octobre

Vie quotidienne Toute personne de onze ans ou plus se trouvant sur la voie publique doit porter un masque de...

Mesures sanitaires renforcées prises par la préfecture au 16 octobre 2020

Mesures prises par le gouvernement dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire Les fêtes privées sont interdites dans les établissements...

Le port du masque obligatoire jusqu’au 8 novembre

Ce nouvel arrêté développe des mesures visant à renforcer la lutte contre la propagation du virus Covid-19 dans le département...

Un nouveau site de dépistage Covid-19 ouvre à Alès

Le nouveau centre de dépistage pour le Covid-19, situé sur le parking de la halle des Sports de Clavières, avenue...

Covid-19 : des annulations d’évènements qui se confirment

Alès La municipalité d’Alès juge qu’il est trop compliqué, voire impossible, de respecter les différentes mesures “barrière” pour ses principaux...

Alès et Anduze : port du masque obligatoire dans les rues du centre-ville

En rouge, la zone dans laquelle le port du masque est en permanence obligatoire à Alès. En jaune, la zone...

Covid-19 : vivons un été festif en toute sécurité

Parce que les journées sont ensoleillées et les soirées agréables, parce que l’ambiance est festive sur les places des villages...

Commerce : comment ça se passe en centre-ville d’Alès ?

LES COMMERÇANTS S’EXPRIMENT Le Bogart’s 6, rue des HortesOuvert tous les soirs, de 19h à 21h (pizzas uniquement)Livraisons à domicile...

Masques jetables, mais pas n’importe où !

“Jetables, mais pas n’importe où !” C’est la proposition qui a été retenue pour figurer sur une affiche mise en...

Les acteurs culturels d’Alès Agglo préparent la relance entre incertitude et optimisme

Humour, danse, scène d’amour ou de violence, public, vernissage, rencontres avec les artistes, festivals, … En salle, sous chapiteau comme...

La cellule d’écoute et de soutien psychologique reste activée pour le déconfinement

Deux mois de confinement, avec une perte brutale de la liberté de mouvement, une limitation des relations sociales et un...

L’hôpital d’Alès organise la reprise sécurisée de ses activités de soins

« L’hôpital est un lieu sans risque et il serait risqué de ne pas s’y rendre », c’est le message...

S Group se tourne vers les plateaux télé pour surmonter la crise

« Cette diversification vers des productions télévisées est en train de se lancer. Nous y réfléchissions depuis trois ans. Elle constitue,...

Les masques sont distribués aux Alésiens du 16 au 19 mai

Début avril, après deux semaines de recherches ardues pour trouver un fournisseur fiable, la Ville d’Alès a réussi à passer...

Sika a conçu et fabrique un masque made in Alès Agglomération

Avec ses équipes, Frédéric Burgals, le directeur de l’usine Sika des Salles-du-Gardon, a conçu et organisé la production d’un masque...

Des agriculteurs de l’Agglo se regroupent pour livrer leurs produits directement sur votre table

Depuis le confinement, le site internet “La ferme vient chez vous” propose un assortiment de produits locaux, issus d’exploitations indépendantes...

Les Make Cœur du Gard livrent 7 500 clips à visières pour les écoliers alésiens

Christophe Rivenq a reçu Yann Antonioli, président de l’association Les Make Cœur du Gard, qui lui a remis 5 000...

Déconfinement : ce qui est ouvert et ce qui reste fermé à Alès

Vie quotidienne À compter du 2 juin Perspectives après le 22 juin État civil (Mairie Prim’) Cartes d’identité et passeports...

Restaurants d’Alès : tous les “drive”

RESTAURANTS Tacos AvenuePlace des Martyrs-de-la-RésistanceOuvert tous les jours.tél. 06 83 89 61 59 - tacosavenueales2@gmail.comLivraison à domicile par Uber EatsIce Monkey17,...

La rentrée s’organise différemment selon les communes de l’Agglo

La réouverture des écoles maternelles, élémentaires et primaires a été décidée par le Gouvernement à compter du mardi 12 mai...

Le CCAS d’Alès a distribué les masques aux personnes vulnérables

Près de 2 000 masques sont déjà livrés au domicile des personnes les plus fragilisées. « C’est un lourd travail que nous...

Les écoles d’Alès s’apprêtent à recevoir leurs élèves

L’école maternelle de Chantilly, située sur les hauteurs du quartier alésien de Clavières, s’apprête, jeudi 14 mai, comme les vingt-deux...

La médiathèque d’Alès est ouverte en “drive” pour ses abonnés

Vous ne pourrez toujours pas profiter des nouveaux espaces de la médiathèque mais ses collections sont désormais accessibles. Vous ne...

Portraits d’agents de la collectivité

Christophe Peytavin, Responsable de secteurDirection des Moyens généraux et du Patrimoine« Nous avons rendu possibles tous les aménagements d’urgence lors...

Faites facilement vos courses dès le 11 mai

Deux mois déjà que les commerçants ont dû baisser le rideau de leur boutique pour lutter contre la propagation du...

Masques de protection : mode d’emploi

https://www.youtube.com/watch?v=pHjWBKx9Alg « Porter un masque ne sert à rien… sauf s’il est bien ajusté », c’est le message fort que lance...

Coronavirus : le fil d’info sur Alès

25 MAI 19h30 COMMERCE : COMMENT ÇA SE PASSE EN CENTRE-VILLE D’ALÈS ?Le 11 mai a sonné l’heure du déconfinement....

Santé : la prise en charge des patients sur le bassin alésien

Où vous adresser, à Alès, en cas de problème médical ? Voici des indications simples à respecter si vous devez...

La crise sanitaire booste les ventes d’Arcadie

« Avec l’apparition de la pandémie de Covid-19, notre activité a connu une ascension foudroyante, grimpant de 30 % au...

Grap’Sud a fourni de l’alcool pour la fabrication de gel hydroalcoolique

Attention Grap'Sud a fourni de l'alcool, matière première indispensable à la fabrication de solutions virucides, aux hôpitaux, laboratoires, pharmacies et...

/ Mots-clés :

FERMER