ALES.FR

Festivités

Le jazz est roi aux arènes du Tempéras et au fort Vauban

Le festival de jazz aux arènes, du 7 au 9 août, et les mercredis de Vauban, tout le mois d’août, sont ouverts gratuitement aux amateurs de musique.

Depuis 2017, le jazz a trouvé sa place à Alès à travers son festival Jazz’Alès qui se déroule chaque premier week-end d’août. Cette année, en raison de l’épidémie de Covid 19, le festival a dû déserter provisoirement son écrin du Fort Vauban pour se réfugier aux arènes du Tempéras.

« Ce sera une autre atmosphère, mais le service Paysage et Nature de la Ville nous prépare un décor particulièrement soigné », rassure Bernard Sartre, chargé de programmation au Pôle Temps Libre de la Ville d’Alès.

Christian Morin en tête d’affiche aux arènes

Côté affiche, la Ville a souhaité proposer une série de concert aux sonorités très différentes. « Nous voulons que le public, pas forcément féru de ce genre musical, puisse découvrir et apprécier le jazz sous ses multiples formes ». Cette année, la tête d’affiche sera assurée par Christian Morin et son quartet “Jazz sur les quais”. Le clarinettiste, également présentateur à la télévision, sera sur scène le 8 août. La veille, vendredi 7 août, c’est Raphaël Lemonnier qui ouvrira le festival dans un registre swing. Puis le dimanche 9 août, il reviendra à Drom Blanchard, héritier du jazz manouche de Django Reinhardt, de clore ce festival 2020.

« Pour permettre le respect des gestes barrières, la jauge des arènes sera limitée à 500 spectateurs et les chaises seront disposées en conséquence. De plus, le port du masque sera obligatoire et du gel hydroalcoolique sera mis à disposition »,avertit Bernard Sartre.

4 concerts à Vauban les mercredis soirs

Abandonné le temps d’une édition par Jazz’Alès, le Fort Vauban n’a pas été délaissé pour autant par les musiciens. Une série de quatre concerts y est en effet programmée. Ces rendez-vous profiteront de l’acoustique remarquable de la cour Vauban et d’un éclairage adaptée.

Les mêmes précautions sanitaires que dans les arènes sont prévues à Vauban, avec une jauge fixée à 200 personnes.

Jazz’Alès aux arènes du Tempéras

  • 7 août : Raphaël Lemonnier
    Il évoque le swing et la musique de Count Basie, accompagné par les saxophonistes Daniel Huck et Michel Pastre.
    Les musiciens donnent le “la” à Kristel Dobat dont la voix chaleureuse revendique l’héritage d’Ella Fitzgerald et de Billie Holliday.
  • 8 août : Christian Morin
    Avec son quartet “Jazz sur les quais”, Christian Morin séduit un large public avec un son de clarinette très personnel. Ses compositeurs favoris vont d’Albenitz à Ravel, de Wagner à Elgar, Duke Elington, Irving Berlin ou Leonard Bernstein.
  • 9 août : Drom Blanchard
    Drom Blanchard et son quartet “Nostalgie du voyage” évoluent dans un courant musical façonné par la tradition des “gens du voyage”, tout en respectant le riche héritage de Django Reinhardt.

Les Mercredis de la cour Vauban

  • 5 août, Syncopathique Quintet
    Un groupe de jazz traditionnel d’influence Nouvelle Orléans.
  • 12 août : Jean-Christophe Selmi et le Versatile Quintette
    Toutes les cordes de l’orchestre, du violon à la contrebasse, sont réunies pour marier les œuvres orchestrales et la musique de chambre.
  • 19 août : Alain Turban
    Alain Turban chante Jean Ferrat et l’Ardèche. Ce Montmartrois, amoureux de la région ardéchoise, a connu des succès marquants dans les années 1980, dont Santa Monica, disque d’or.
  • 26 août : Soleil Nomade
    Quatre musiciens de talent composent ce quartet de jazz manouche, qui célèbre, à sa façon, le mode de vie romanesque de la communauté gitane, en perpétuel mouvement.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

En pratique

  • Concerts gratuits, organisés par
    le service culturel de la Ville d’Alès
  • Début à 21h

Téléphone
04 66 56 42 95

Newsletter

Vous souhaitez être informé régulièrement de l’actualité de l’Agglo ? Inscrivez-vous à la newsletter.

/ Mots-clés : , , , ,