ALES.FR

Festivités

Le Baron des Cévennes se dégustera au MIAM

Du 16 au 19 novembre, le 26e Salon de la gastronomie et des produits du terroir servira de rampe de lancement à une production cévenole d’excellence.

Le MIAM est un moment privilégié pour partir à la découverte de nouveautés. C’est sans doute pourquoi les gourmets seront nombreux à s’attarder sur le stand “Baron des Cévennes”. Les premiers produits issus de cette filière porcine d’excellence seront en effet proposés à la dégustation.
C’est l’aboutissement d’un long travail de sélection autour d’une race, le Duroc, dont les qualités collent parfaitement aux Cévennes. Élevé avec des céréales locales, ce cochon bénéficie, sous les châtaigniers ou les chênes, de près de 400 m2 d’espace par animal. Les enclos, sévèrement clôturés, empêchent tout croisement avec les sangliers. La période d’engraissement de quatorze mois, uniquement à base de céréales produites localement, permet de produire 140 à 180 kg de viande par carcasse.

Des séances de dégustation au MIAM

Le stand du Baron des Cévennes proposera aux visiteurs du MIAM de déguster un jambon affiné durant vingt-quatre mois. D’autres produits issus de cette filière seront également présentés, comme les saucissons ou les terrines. Actuellement, le cheptel du Baron des Cévennes est
riche de quatre cents bêtes bichonnées par une douzaine d’éleveurs. À terme, ils seront une quinzaine de producteurs pour atteindre rapidement un millier de têtes.
Les producteurs du Baron des Cévennes se relaieront sur le stand du MIAM, afin de présenter leur travail. Les gourmets plus impatients peuvent déjà se procurer du Baron des Cévennes à Alès, aux Halles de l’Abbaye et à la charcuterie Laget (rue des Mourgues).

La Drôme invitée d'honneur

Le MIAM marie habilement, depuis 26 ans, les valeurs sûres et les nouveautés.
L’édition 2018 aura comme invité d’honneur le département de la Drôme : un territoire riche, allant du Vercors aux coteaux provençaux, qui sera à découvrir par le goût et l’odorat.
Sur le salon, le public retrouvera des démonstrations de chefs : ils seront une vingtaine à se relayer autour des fourneaux. Les apprentis du CFA d’Alès (boulangerie et restauration) montreront également leur savoir-faire et vendront leurs produits. Enfin, des espaces restauration seront ouverts tous les jours.
L’an dernier, 21 680 visiteurs ont franchi les portes du parc des expositions pour aller à la rencontre des 138 exposants.

En pratique

  • Ouverture les vendredi 16 et samedi 17 de 10h à 22h, dimanche 18 de 10h à 20h et lundi 19 de 10h à 18h.
  • Tarif : 5 € (gratuit – 12 ans et après 19h).

/ Mots-clés : ,