ALES.FR

Actualité

Confinement : les bonnes pratiques du quotidien

En cette période de confinement, certains gestes ou comportements élémentaires permettent de maintenir une hygiène indispensable chez vous et dans votre environnement.

NE JETEZ PAS LES LINGETTES DÉSINFECTANTES DANS LES TOILETTES​

Le confinement ne doit pas nuire à notre environnement ni aux installations collectives, notamment celles de l’assainissement… Depuis le début de cette crise sanitaire, vous êtes nombreux à utiliser des lingettes désinfectantes. Si les produits qui les imbibent peuvent être biodégradables, il n’en est pas de même de ces petites pièces de textile. Un véritable fléau pour les réseaux !

Les lingettes se dégradent en 90 jours : leur trajet dans les canalisations jusqu’à la station d’épuration n’est pas aussi long. Là, elles se transforment en filaments, se groupent en paquets compacts et bouchent les pompes des stations. Elles peuvent alors causer d’importants dégâts sur les équipements en plus d’éventuelles pollutions environnementales.

« Les canalisations et les stations d’épuration ne sont pas conçues pour traiter tous les déchets. Il convient de respecter les consignes de tri et de se débarrasser de ses déchets dans des poubelles adaptées », note le Centre d’information sur l’eau.
Profitez-en pour découvrir la liste des déchets à ne pas jeter dans les sanitaires.

TRI DES DÉCHETS : N’EXPOSEZ PAS LES AGENTS À UN RISQUE D’INFECTION

Les agents d’Alès Agglomération collectent tous les jours vos déchets ménagers et vos sacs du tri sélectif. C’est ensuite le personnel de Cévennes Déchets qui réceptionne et trie manuellement vos déchets recyclables. En agissant en amont, par un tri sélectif précis, vous êtes les principaux acteurs de ce dispositif.

  • Les bouteilles en plastique, les boîtes de conserve, les emballages en carton doivent être mis dans les sacs ou bacs jaunes.
  • En revanche, les seringues usagées, les boîtes à aiguilles, les cathéters et tous les accessoires ou déchets de soin ne sont pas des produits recyclables. Vous ne devez pas les jeter dans le sac de tri sélectif (ni dans votre sac poubelle d’ailleurs). En les déposant dans les sacs poubelle ou de tri, vous mettez en danger les agents. Ces déchets sont à remettre à un professionnel de santé prodiguant des soins à domicile.
  • La gestion des déchets pour les personnes atteintes du Covid-19 : que faire des mouchoirs jetables, gants plastique, masques, protections pour adultes incontinents ou autres déchets jetables ?
    – Placez ces déchets dans un sac plastique pour ordures ménagères, opaque, disposant d’un système de fermeture fonctionnel (liens traditionnels ou liens coulissants) et d’un volume adapté (30 litres maximum).
    – Fermez ce sac et placez-le dans un 2e sac plastique pour ordures ménagères répondant aux mêmes caractéristiques, qui sera également fermé.
    – Stockez ces sacs durant 24h à l’air libre, afin de réduire fortement la viabilité d’une éventuelle présence de virus.
    – Mettez ce sac dans le bac de collecte, en veillant bien à ce qu’il ne soit pas déchiré.

MOUSTIQUE-TIGRE : FAITES LA CHASSE AUX EAUX STAGNANTES

Les beaux jours et la hausse des températures vont créer des conditions idéales pour que nos habitudes, nos repas et notre environnement soient perturbés par le moustique-tigre.

Le confinement doit être l’occasion de vivre ensemble en pratiquant les bons gestes pour éviter la propagation du moustique-tigre.

Ce petit insecte tigré a colonisé nos villes depuis plusieurs années. Il a, à sa disposition, un nombre incalculable de lieux de pontes que nous avons créés : les fameux “gîtes larvaires”. Une femelle peut pondre jusqu’à 150 œufs à chaque fois, dans très peu d’eau.

Sachez que le moustique-tigre qui vous pique la journée est né près de chez vous. Il se déplace peu, à moins de 150 mètres de son lieu d’éclosion. Donc, si vous êtes attaqués, prenez le temps de vérifier votre jardin ou votre terrasse. Avertissez aussi vos voisins : les gîtes larvaires peuvent être chez eux.

Pour agir contre ce moustique, la seule stratégie efficace est naturelle. Pas besoin d’insecticides ou de produits chimiques. Il suffit uniquement d’observer, de repérer autour de chez vous tous les lieux potentiels d’eaux stagnantes.

  • Nettoyez vos gouttières, vos descentes pluviales et vos regards pour ne pas créer de gîtes larvaires. Toute retenue d’eau est appréciée par le moustique-tigre.
  • Vérifiez votre toiture-terrasse et supprimez toute flaque d’eau résiduelle.
  • Retournez vos arrosoirs, vos seaux, vos bidons après votre séance de jardinage ou de bricolage pour éviter que l’eau stagne. Si vous le pouvez, entreposez-les à l’abri en cas de pluie.
  • Videz les coupelles sous vos pots de fleurs au moins une fois par semaine (ou remplissez les coupelles avec du sable).
  • Secouez vos bâches de protection au moins une fois par semaine ou après une bonne averse. Quelques centilitres d’eau sont suffisants pour la ponte des œufs. Faites de même si vous avez des pneus usagés chez vous.
  • Posez un filet à petites mailles de type filet de moustiquaire sur vos réservoirs d’eau de pluie. Si vous n’en avez pas, utilisez un simple tissu maintenu par un câble. Le moustique ne pourra pas y accéder.
  • Ne laissez pas quelques millimètres d’eau au fond de votre piscine hors sol.
  • Placez des poissons dans vos bassins d’agrément. Ils se chargeront de manger les larves.

MAINTENEZ UNE BONNE QUALITÉ DE L’AIR CHEZ VOUS

Vivre confiné ne veut pas dire rendre votre logement hermétique. Dans votre logement, il est indispensable que l’air intérieur soit renouvelé en permanence pour réduire le taux d’humidité et éliminer les polluants.

Le fait de cuisiner, de laver des sols et de fumer à l’intérieur, le séchage du linge dans la salle de bains, l’utilisation de poêle à pétrole pour se chauffer sont des sources indirectes de pollution de votre environnement proche.

La respiration et la transpiration de chaque occupant produisent en moyenne de 1 à 2 litres d’eau par jour. Pour une famille de 4 personnes, c’est 12 à 20 litres d’eau qu’il est donc nécessaire d’exfiltrer.

  • Profitez des beaux jours, pour ouvrir vos fenêtres et vos portes intérieures en créant des courants d’air. 10 mn le matin et 10 mn le soir, en coupant le chauffage. Le renouvellement évitera l’apparition de moisissures et limitera la prolifération des agents allergènes.
  • Nettoyez votre système de ventilation. Si votre logement dispose d’une VMC, démontez les bouches d’extraction dans la cuisine, les toilettes et la salle de bain. Nettoyez-les avec de l’eau chaude et un détergent. Faites de même pour les entrées d’air (en partie haute des fenêtres de votre salon/séjour et de vos chambres).
  • N’obstruez pas vos bouches d’aération. Si vous avez uniquement des entrées d’air (haute et basse) dans les murs de votre logement, elles ont une utilité : faire entrer de l’air sain depuis l’extérieur par les ventilations basses et évacuer l’air chargé en humidité par les ventilations hautes.
  • Privilégiez l’utilisation d’un chauffage classique (convecteurs électriques, chaudière, …) plutôt que l’usage d’un poêle à pétrole, avec la persistance des nuits fraîches. Certains poêles mal réglés (ou d’occasion) sont émetteurs de Monoxyde de Carbone (CO). Et en plus ils vous coûtent plus cher que les systèmes classiques.
  • N’utilisez pas de bâtons d’encens, de bougies parfumées ou de désodorisants sans aérer. Ils dégagent des COV (composants chimiques) ; ils ne vont pas assainir votre logement, mais au contraire le polluer. L’air pur c’est mieux.

VEILLEZ À L’HYGIÈNE DES RUES

Avec le confinement, les animaux errants et les rats présents dans notre environnement peuvent sortir plus souvent sans être inquiétés.

Pour éviter une trop grande prolifération, quelques consignes de prévention simples sont donc recommandées :

  • Arrêtez de nourrir les chats errants ou les pigeons. Les rats sont attirés par la nourriture qui n’est pas mangée.
  • Protégez vos ordures. Ne laissez pas traîner vos déchets dans des sacs directement au sol dans la rue ou dans les espaces fermés disponibles dans vos immeubles (local poubelle). Cela peut attirer les rongeurs.
  • Utilisez les containers (collectifs ou individuels) mis à disposition par Alès Agglomération. Ne jetez pas directement vos déchets dans les containers, jetez-les dans un sac hermétique fermé. Pensez à bien refermer le couvercle.
  • Conservez la nourriture à l’abri. Vous devez utiliser des boîtes étanches si vous laissez de la nourriture à l’extérieur. Il en est de même pour les gamelles de vos animaux : dès que votre chat ou votre chien a fini de manger, il est conseillé de retirer sa gamelle.
Vous avez observé des rats dans votre rue, à proximité de chez vous, le jour ou la nuit :
UN SEUL NUMÉRO à contacter : le 0800 540 540.
Les agents du Service Communal Hygiène-Santé interviendront aussitôt.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Contact

La cellule de crise de la Ville d’Alès
est activée depuis le 25 février et surveille la situation heure par heure.
Téléphone

0800 540 540

Courriel

numero.vert@ville-ales.fr

Suivez toutes les informations sur
la  Page Facebook Alès

N'encombrez pas les lignes téléphoniques du SAMU

Pour toute information générale sur le coronavirus, le numéro vert national est accessible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 au 0 800 130 000
Si vous avez des signes évoquant le coronavirus (fièvre, maux de tête, fatigue, toux et maux de gorge, courbatures ou gène respiratoire), avant tout déplacement vers un cabinet médical ou vers un service d’urgence, appelez le SAMU au 15 (appels réservés aux personnes malades).

Commerce : comment ça se passe en centre-ville d’Alès ?

LES COMMERÇANTS S’EXPRIMENT Le Bogart’s 6, rue des HortesOuvert tous les soirs, de 19h à 21h (pizzas uniquement)Livraisons à domicile...

Masques jetables, mais pas n’importe où !

“Jetables, mais pas n’importe où !” C’est la proposition qui a été retenue pour figurer sur une affiche mise en...

Les acteurs culturels d’Alès Agglo préparent la relance entre incertitude et optimisme

Humour, danse, scène d’amour ou de violence, public, vernissage, rencontres avec les artistes, festivals, … En salle, sous chapiteau comme...

La cellule d’écoute et de soutien psychologique reste activée pour le déconfinement

Deux mois de confinement, avec une perte brutale de la liberté de mouvement, une limitation des relations sociales et un...

L’hôpital d’Alès organise la reprise sécurisée de ses activités de soins

« L’hôpital est un lieu sans risque et il serait risqué de ne pas s’y rendre », c’est le message...

S Group se tourne vers les plateaux télé pour surmonter la crise

« Cette diversification vers des productions télévisées est en train de se lancer. Nous y réfléchissions depuis trois ans. Elle constitue,...

Les masques sont distribués aux Alésiens du 16 au 19 mai

Début avril, après deux semaines de recherches ardues pour trouver un fournisseur fiable, la Ville d’Alès a réussi à passer...

Sika a conçu et fabrique un masque made in Alès Agglomération

Avec ses équipes, Frédéric Burgals, le directeur de l’usine Sika des Salles-du-Gardon, a conçu et organisé la production d’un masque...

Les enfants ont repris le chemin de l’école à Alès

Sous le préau et dans la cour, des numéros sont peints au sol afin que les enfants respectent les distances...

Des agriculteurs de l’Agglo se regroupent pour livrer leurs produits directement sur votre table

Depuis le confinement, le site internet “La ferme vient chez vous” propose un assortiment de produits locaux, issus d’exploitations indépendantes...

Les Make Cœur du Gard livrent 7 500 clips à visières pour les écoliers alésiens

Christophe Rivenq a reçu Yann Antonioli, président de l’association Les Make Cœur du Gard, qui lui a remis 5 000...

Déconfinement : ce qui est ouvert et ce qui reste fermé à Alès

Vie quotidienneDu 11 mai au 1er juinPerspectives après le 2 juin État civil (Mairie Prim’)Cartes d’identité et passeports (Mairie Prim')RéAALCCASAccompagnements...

Restaurants d’Alès : tous les “drive”

RESTAURANTS Tacos AvenuePlace des Martyrs-de-la-RésistanceOuvert tous les jours.tél. 06 83 89 61 59 - tacosavenueales2@gmail.comLivraison à domicile par Uber EatsIce Monkey17,...

La rentrée s’organise différemment selon les communes de l’Agglo

La réouverture des écoles maternelles, élémentaires et primaires a été décidée par le Gouvernement à compter du mardi 12 mai...

Le CCAS d’Alès a distribué les masques aux personnes vulnérables

Près de 2 000 masques sont déjà livrés au domicile des personnes les plus fragilisées. « C’est un lourd travail que nous...

Les écoles d’Alès s’apprêtent à recevoir leurs élèves

L’école maternelle de Chantilly, située sur les hauteurs du quartier alésien de Clavières, s’apprête, jeudi 14 mai, comme les vingt-deux...

La médiathèque d’Alès est ouverte en “drive” pour ses abonnés

Vous ne pourrez toujours pas profiter des nouveaux espaces de la médiathèque mais ses collections sont désormais accessibles. Vous ne...

Portraits d’agents de la collectivité

Christophe Peytavin, Responsable de secteurDirection des Moyens généraux et du Patrimoine« Nous avons rendu possibles tous les aménagements d’urgence lors...

Faites facilement vos courses dès le 11 mai

Deux mois déjà que les commerçants ont dû baisser le rideau de leur boutique pour lutter contre la propagation du...

Masques de protection : mode d’emploi

https://www.youtube.com/watch?v=pHjWBKx9Alg « Porter un masque ne sert à rien… sauf s’il est bien ajusté », c’est le message fort que lance...

Coronavirus : le fil d’info sur Alès

25 MAI 19h30 COMMERCE : COMMENT ÇA SE PASSE EN CENTRE-VILLE D’ALÈS ?Le 11 mai a sonné l’heure du déconfinement....

Santé : la prise en charge des patients sur le bassin alésien

Où vous adresser, à Alès, en cas de problème médical ? Voici des indications simples à respecter si vous devez...

La crise sanitaire booste les ventes d’Arcadie

« Avec l’apparition de la pandémie de Covid-19, notre activité a connu une ascension foudroyante, grimpant de 30 % au...

Grap’Sud a fourni de l’alcool pour la fabrication de gel hydroalcoolique

Attention Grap'Sud a fourni de l'alcool, matière première indispensable à la fabrication de solutions virucides, aux hôpitaux, laboratoires, pharmacies et...

Les déchèteries d’Alès Agglomération rouvrent complètement

Dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, Alès Agglomération a été contraint de fermer ses déchèteries dès le 16 mars....

Commandez vos “bons d’achat solidaires” pour soutenir le commerce alésien

« Ce ne sont pas des dons, ce sont des avances d’argent à vos commerçants », tient à nuancer Max Roustan, maire...

La distribution des masques s’organise sur l’Agglo

Début avril, après deux semaines de recherche ardues pour trouver un fournisseur fiable, la Ville d’Alès et Alès Agglomération ont...

“Alès of courses” : la plateforme de vente en ligne 100 % locale propulsée par la Ville d’Alès

« J’achète local, je soutiens le commerce de proximité » : “of course !” (bien sûr !) C’est un slogan...

L’Histoire est-elle un éternel recommencement ?

Après avoir durement frappé Marseille au printemps 1720, la peste arrive en Gévaudan à l’automne de la même année. La...

La Ville soutient activement les commerces d’Alès

Dès le début du confinement, la Ville d’Alès, avec le soutien d’Alès Agglomération, a fait en sorte d’épauler les commerçants...

/ Mots-clés :

FERMER