ALES.FR

Vie publique

Commerce : comment ça se passe en centre-ville d’Alès ?

Le 11 mai a sonné l’heure du déconfinement. Loin d’être le coup de sifflet libérateur, la reprise se fait en douceur, progressivement. Si les magasins ont le droit de rouvrir, tous n’ont pas retrouvé leurs horaires habituels. Quant aux bars et restaurants, ils s’organisent pour la plupart afin de proposer un service “drive”. Dans les rues, l’affluence n’est pas constante de jour en jour. Entre questionnements, optimisme et doutes, commerçants et clients livrent leur avis et leurs sentiments sur cette situation exceptionnelle, affichant malgré tout une belle volonté d’aller de l’avant.

LES COMMERÇANTS S’EXPRIMENT

Le Bogart’s

6, rue des Hortes
Ouvert tous les soirs, de 19h à 21h (pizzas uniquement)
Livraisons à domicile par Uber Eats
tél. 04 66 52 03 03

« Le soutien des clients fait chaud au cœur »

José Ruiz est aux commandes du restaurant Le Bogart’s depuis 34 ans. Après quinze jours de fermeture, il a rouvert en “drive” en proposant ses pizzas, avec deux employés sur cinq au travail.

« J’ai eu de nombreux appels de clients, pas forcément pour commander, mais pour nous soutenir, nous dire qu’ils ont hâte de revenir. Ça fait chaud au cœur. J’ai une clientèle plutôt jeune, le déconfinement leur fait moins peur. En juin, on espère pouvoir mettre en place le protocole sanitaire et relancer le service dans nos deux salles. Je pense pouvoir atteindre une quinzaine de couverts à midi et une vingtaine le soir. On imagine aussi des horaires de travail décalés. Avec les beaux jours, les solutions extérieures seront également un moyen de retrouver un semblant d’activité normale où le week-end nous assurons généralement une centaine de couverts. »

Au Coin d’la Rue

204, Grand-rue
Commandes à emporter (réservation jusqu’à 19h30 la veille)
Livraisons possibles
tél. 06 41 81 42 72 – bistrot.aucoindlarue@yahoo.fr
Facebook : @Au-Coin-Dla-Rue

« Peut-être faut-il réinventer notre métier ? 

Julie Meschin, la cuisinière, propose des plats goûteux, un choix de vins et de bières locales de qualité. N’ayant plus de service en salle, elle travaille seule.

« J’ai rallumé mes fourneaux début avril après plusieurs demandes de clients. La période est bien sûr difficile pour les restaurants. Je suis passée de 35 plats par jour pendant 5 jours à 10 ou 25 plats par jour pendant 3 jours. Je prépare mes plats le matin. À partir de 11h, je sers les clients qui viennent au restaurant et vers 11h45, je pars en tournée de livraison. Je continue à faire ce que j’aime, donc le moral est bon. Nous avons également de nouveaux clients. Même s’il est difficile d’imaginer les mois à venir, je reste dans un état d’esprit positif : cette crise m’amène à remettre en question certaines façons de faire. Peut-être faut-il réinventer notre métier ? »

Alès BD

17, rue du 19-Mars-1962
Service “drive” et livraison jusqu’au 29 mai
Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 13h et de 15h à 18h, le samedi de 10h à 19h
tél. 09 86 23 77 55 – www.canalbd.net/ales-bd

« Le magasin a gagné en visibilité »

Non loin des Halles de l’Abbaye, Alix Guelfucci, gérante de la librairie, a rapidement mis en place un système de “drive” pour son commerce très sollicité.

« Les ventes en ligne ont commencé dès le début du confinement. N’ayant plus de nouveautés, les lecteurs se sont replongés dans leurs collections pour les compléter ou (re)découvrir les classiques comme Astérix et Obélix. Avec le confinement et les livraisons, le magasin a gagné en visibilité. Une nouvelle clientèle est apparue. Avec le déconfinement, les habitués reviennent. La reprise va se faire doucement, je pense. L’été sera sans doute calme avec une consommation locale. »

Au Flamant Rose

5, rue Jan Castagno
Du mardi au samedi, de 9h30 à 12h et de 15h à 18h
tél. 04 66 52 21 82
 www.au-flamant-rose.com

« J’ai pu profiter de mes enfants »

Armelle Frespuech gère la confiserie établie depuis 64 ans dans le centre-ville alésien.

« Le magasin a rouvert le 12 mai. J’ai donc surtout pu profiter de mes enfants comme jamais ! Après une semaine de reprise, quelques clients seulement sont revenus. Ça reste calme en boutique, mais je vois passer beaucoup de monde en ville, c’est rassurant. J’ai eu quelques commandes d’annulées, mais beaucoup ont reporté leur projet de fête ou de mariage. Plusieurs clients ont maintenu leur commande pour le mois de juillet. »

Bonobo

8, rue Docteur Serres
Du lundi au samedi, de 10h à 19h
tél. 04 66 86 26 28
Facebook : Bonobo Ales

« L’accompagnement de la municipalité va dans le bon sens »

Propriétaire de la boutique de prêt-à-porter, Stéphane Fontaine se réjouit de la reprise de l’activité commerciale.

« Après deux mois au chiffre d’affaires nul, cette reprise reste fragile : nous nous devons de rassurer nos clients, c’est pourquoi nous avons mis en place un certain nombre de mesures. L’une d’entre elles consiste à mettre en quarantaine tous les articles essayés. Ils sont passés à la vapeur et nous les confinons plusieurs heures avant de les replacer en rayon.
Tout accompagnement du commerce local, comme celui accordé par la mairie d’Alès, proposant le stationnement gratuit pendant deux heures dans les parkings souterrains, va dans le bon sens. Nous allons tout faire pour passer ce cap difficile. »

Le Cristal Brasserie

16 place Henri Barbusse
Repas à emporter de 11h à 13h30
Commandes (24h à l’avance) au 06 26 62 05 27
Facebook : Le Cristal Bar

« Le service drive nous permet au moins de renouer avec nos habitués »

Christophe Barral, propriétaire de l’établissement, a dû mettre ses dix salariés en chômage partiel dès le début du confinement.

« Depuis le 11 mai, nous nous sommes lancés dans la préparation de repas à emporter. Mais il a fallu proposer des tarifs adaptés pour asseoir ce nouveau projet. Si ça ne relance pas complètement notre activité, ça nous paye au moins le loyer. Et cette formule nous a permis de retrouver des habitués, voire de séduire de nouveaux clients.
Pour le moment, nous ne connaissons rien des modalités de réouverture des bars-restaurants et de l’espace qu’on devra laisser entre chaque client. »

Boucherie Dardailhon

27 avenue de Stalingrad
Du lundi au samedi, de 7h15 à 12h30 et de 15h15 à 19h30
Dimanche, de 7h15 à 12h30
tél. 04 66 86 55 38

« Faciliter le quotidien de nos clients »

Gérard Dardailhon a repris en novembre 2019 cette boucherie qui compte dix salariés.

« Évidemment, au début de la crise sanitaire, nous avons légèrement réduit la voilure en n’ouvrant pas l’après-midi. Mais au bout de trois semaines, nous avons décidé de retrouver nos horaires habituels. Nous, bouchers, sommes un peu privilégiés dans cette histoire, par rapport aux restaurateurs par exemple. Alors nous nous sommes adaptés pour sécuriser nos clients, mais aussi pour leur faciliter le quotidien : nous proposons la livraison à domicile dans le bassin alésien, sans surcoût. »

Jules

9 rue Docteur-Serres
Du lundi au samedi, de 9h30 à 12h et de 14h à 18h
tél. 04 66 52 46 34
www.jules.com

« La fête des Pères, c’est un moment important pour nous »

Sarah, la responsable, se réjouit de la réouverture de son enseigne qui reprend vie depuis le 11 mai.

« En temps normal, cinq vendeuses animent le magasin contre deux actuellement, mais nous allons très bientôt revenir à la normale. Le beau temps va sans doute nous aider à repartir du bon pied. Déjà, nos clients habituels sont de retour. Nous retrouvons des volumes de vente intéressants, notamment le samedi. Et puis la fête des Pères va arriver, c’est un moment important pour nous.
Nous comptons aussi beaucoup sur la réouverture des restaurants et des cafés pressentie pour début juin : ça va redonner de la vie au centre-ville et le rendre plus attrayant. Nous allons retrouver de la dynamique, je suis confiante. »

Hôtel-restaurant Le Riche

44, place Pierre Semard
Menus à emporter du mercredi au samedi, de 11h à 13h.
Tarifs de 10 € à 30 €.
tél. 06 84 66 72 46
Facebook : Le Troquet du Riche

« Cet arrêt forcé nous a donné le temps de lancer un nouveau projet »

Le jeune chef Sébastien Rath est aussi à la tête d’une vingtaine de salariés.

« Après une première partie de confinement qui nous a permis de retrouver une vie familiale plus équilibrée, nous avons profité de cet arrêt forcé pour peaufiner un projet auquel nous réfléchissions depuis longtemps : des repas en cinq ou huit services, qui ne seront plus contraints par la carte et sans augmentation des tarifs.
En attendant, il faut passer la crise… Nous nous sommes inscrits sur la plateforme e-commerce alesofcourses.fr pour inciter ceux qui nous aiment à souscrire nos bons d’achat solidaires. Ce genre d’initiatives de la part de la municipalité alésienne va dans le bon sens. »

LES PASSANTS PRENNENT LA PAROLE…

Gérard, rue Sain-Vincent
« Je ne suis pas très à l’aise à vrai dire… Je me sens crispé. Je sors une fois par semaine. Je ne mets pas le masque dans la rue, seulement dans les magasins. »

Anny, rue Beauteville
« Je n’ai pas encore repris le travail, mais j’évite les sorties inutiles, donc je regroupe mes achats. Je n’ai pas spécialement peur… Disons que je prends mes précautions en mettant le masque, même dans la rue. J’ai toujours préféré le commerce de centre-ville, donc la réouverture des magasins est une bonne chose. Je n’achète pas sur internet. »

Georges, place de l’Abbaye
« C’est la première fois que nous promenons avec notre petite fille. Je n’ai pas peur du déconfinement ni de sortir : nous sommes une région quand même peu touchée. »

Maurice, rue des Hortes
« Je suis un indéfectible client du restaurant Le Bogart’s depuis plus de vingt ans… Alors, s’il y a bien un moment où il faut soutenir nos commerçants, c’est maintenant ! Je n’ai pas peur de retourner en ville. Dès que ça sera possible, je reviendrai m’asseoir ici pour passer commande. Les restaurateurs ont besoin de nous. »

Nadine et Naïs, rue Docteur-Serres
« Ça fait plaisir de pouvoir refaire les boutiques. Cependant, toute l’organisation autour des mesures “barrière” nous semble trop pesante. À terme, ça peut finir par décourager les clients qui préféreront faire leurs achats sur internet. »

Carole, rue Docteur-Serres
« Je suis contente de retrouver du monde dans les rues après deux longs mois de confinement… Même si je ne suis pas une inconditionnelle du “lèche-vitrine”, le centre-ville d’Alès est quand même plus agréable ainsi ! »

Martine, rue d’Avéjan
« Je suis très surprise de la qualité de l’accueil qui nous est réservée par les commerçants du centre-ville ; c’est très sympa. Je trouve aussi que les Alésiens sont attentifs au respect des mesures de sécurité, ça me rassure. »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Contact

La cellule de crise de la Ville d’Alès est activée depuis le 25 février et reste en veille durant cette phase de déconfinement.
Téléphone

0800 540 540

Courriel

numero.vert@ville-ales.fr

Suivez toutes les informations sur
la  Page Facebook Alès

Déconfinement

Depuis le 11 mai, le déconfinement entraîne la réouverture de certaines structures ou magasins, mais impose aussi de nouvelles modalités de fonctionnement.

Vie quotidienne, déplacements, commerces, loisirs, accueils des enfants, animations sportives et culturelles : faisons le point sur ce qui est ouvert, fermé, annulé, maintenu ou reporté pour les mois à venir.

Mon centre-ville facile

La Ville d’Alès accompagne les commerçants du centre-ville dans cette période de déconfinement.

Stationnement
Moins de 2 h, c’est gratuit dans les 4 parkings souterrains de la ville et dans celui du bas-Gardon.

alesofcourses.fr
Une plateforme e-commerce 100 % locale pour retrouver ses commerçants en ligne.

Bons d’achat solidaires
Soutenez les commerces, cafés et restaurants d’Alès qui, dans cette période, ne peuvent pas tous retrouver des horaires et jours d’ouverture normaux. Avec ces bons d’achat solidaires, vous avancez une somme d’argent qui est ensuite déduite de vos achats en magasin ou de votre addition.

Alès Agglomération sous couvre-feu à partir du 24 octobre

Vie quotidienne Toute personne de onze ans ou plus se trouvant sur la voie publique doit porter un masque de...

Mesures sanitaires renforcées prises par la préfecture au 16 octobre 2020

Mesures prises par le gouvernement dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire Les fêtes privées sont interdites dans les établissements...

Le port du masque obligatoire jusqu’au 8 novembre

Ce nouvel arrêté développe des mesures visant à renforcer la lutte contre la propagation du virus Covid-19 dans le département...

Un nouveau site de dépistage Covid-19 ouvre à Alès

Le nouveau centre de dépistage pour le Covid-19, situé sur le parking de la halle des Sports de Clavières, avenue...

Covid-19 : des annulations d’évènements qui se confirment

Alès La municipalité d’Alès juge qu’il est trop compliqué, voire impossible, de respecter les différentes mesures “barrière” pour ses principaux...

Alès et Anduze : port du masque obligatoire dans les rues du centre-ville

En rouge, la zone dans laquelle le port du masque est en permanence obligatoire à Alès. En jaune, la zone...

Covid-19 : vivons un été festif en toute sécurité

Parce que les journées sont ensoleillées et les soirées agréables, parce que l’ambiance est festive sur les places des villages...

Masques jetables, mais pas n’importe où !

“Jetables, mais pas n’importe où !” C’est la proposition qui a été retenue pour figurer sur une affiche mise en...

Les acteurs culturels d’Alès Agglo préparent la relance entre incertitude et optimisme

Humour, danse, scène d’amour ou de violence, public, vernissage, rencontres avec les artistes, festivals, … En salle, sous chapiteau comme...

La cellule d’écoute et de soutien psychologique reste activée pour le déconfinement

Deux mois de confinement, avec une perte brutale de la liberté de mouvement, une limitation des relations sociales et un...

L’hôpital d’Alès organise la reprise sécurisée de ses activités de soins

« L’hôpital est un lieu sans risque et il serait risqué de ne pas s’y rendre », c’est le message...

S Group se tourne vers les plateaux télé pour surmonter la crise

« Cette diversification vers des productions télévisées est en train de se lancer. Nous y réfléchissions depuis trois ans. Elle constitue,...

Les masques sont distribués aux Alésiens du 16 au 19 mai

Début avril, après deux semaines de recherches ardues pour trouver un fournisseur fiable, la Ville d’Alès a réussi à passer...

Sika a conçu et fabrique un masque made in Alès Agglomération

Avec ses équipes, Frédéric Burgals, le directeur de l’usine Sika des Salles-du-Gardon, a conçu et organisé la production d’un masque...

Les enfants ont repris le chemin de l’école à Alès

Sous le préau et dans la cour, des numéros sont peints au sol afin que les enfants respectent les distances...

Des agriculteurs de l’Agglo se regroupent pour livrer leurs produits directement sur votre table

Depuis le confinement, le site internet “La ferme vient chez vous” propose un assortiment de produits locaux, issus d’exploitations indépendantes...

Les Make Cœur du Gard livrent 7 500 clips à visières pour les écoliers alésiens

Christophe Rivenq a reçu Yann Antonioli, président de l’association Les Make Cœur du Gard, qui lui a remis 5 000...

Déconfinement : ce qui est ouvert et ce qui reste fermé à Alès

Vie quotidienne À compter du 2 juin Perspectives après le 22 juin État civil (Mairie Prim’) Cartes d’identité et passeports...

Restaurants d’Alès : tous les “drive”

RESTAURANTS Tacos AvenuePlace des Martyrs-de-la-RésistanceOuvert tous les jours.tél. 06 83 89 61 59 - tacosavenueales2@gmail.comLivraison à domicile par Uber EatsIce Monkey17,...

La rentrée s’organise différemment selon les communes de l’Agglo

La réouverture des écoles maternelles, élémentaires et primaires a été décidée par le Gouvernement à compter du mardi 12 mai...

Le CCAS d’Alès a distribué les masques aux personnes vulnérables

Près de 2 000 masques sont déjà livrés au domicile des personnes les plus fragilisées. « C’est un lourd travail que nous...

Les écoles d’Alès s’apprêtent à recevoir leurs élèves

L’école maternelle de Chantilly, située sur les hauteurs du quartier alésien de Clavières, s’apprête, jeudi 14 mai, comme les vingt-deux...

La médiathèque d’Alès est ouverte en “drive” pour ses abonnés

Vous ne pourrez toujours pas profiter des nouveaux espaces de la médiathèque mais ses collections sont désormais accessibles. Vous ne...

Portraits d’agents de la collectivité

Christophe Peytavin, Responsable de secteurDirection des Moyens généraux et du Patrimoine« Nous avons rendu possibles tous les aménagements d’urgence lors...

Faites facilement vos courses dès le 11 mai

Deux mois déjà que les commerçants ont dû baisser le rideau de leur boutique pour lutter contre la propagation du...

Masques de protection : mode d’emploi

https://www.youtube.com/watch?v=pHjWBKx9Alg « Porter un masque ne sert à rien… sauf s’il est bien ajusté », c’est le message fort que lance...

Coronavirus : le fil d’info sur Alès

25 MAI 19h30 COMMERCE : COMMENT ÇA SE PASSE EN CENTRE-VILLE D’ALÈS ?Le 11 mai a sonné l’heure du déconfinement....

Santé : la prise en charge des patients sur le bassin alésien

Où vous adresser, à Alès, en cas de problème médical ? Voici des indications simples à respecter si vous devez...

La crise sanitaire booste les ventes d’Arcadie

« Avec l’apparition de la pandémie de Covid-19, notre activité a connu une ascension foudroyante, grimpant de 30 % au...

Grap’Sud a fourni de l’alcool pour la fabrication de gel hydroalcoolique

Attention Grap'Sud a fourni de l'alcool, matière première indispensable à la fabrication de solutions virucides, aux hôpitaux, laboratoires, pharmacies et...

/ Mots-clés :

FERMER