ALES.FR

Festivités

Cloé Meunier élue Miss Alès 2020

Devant un parc des expositions d’Alès Agglomération au maximum de ses capacités, la jeune Alésienne a remporté, samedi 15 février, la couronne remise par Miss France Clémence Botino.

À l’issue d’une riche soirée orchestrée par Bernard Montiel et animée par l’orchestre “Cocktail de Nuit”, l’Alésienne Cloé Meunier (19 ans), a remporté la couronne de Miss Alès 2020.

Sa première dauphine est Éva Martinez alors que l’écharpe de deuxième dauphine est revenue à Maïlys Vong Phat Sang.

Durant la soirée de gala les neuf prétendantes ont pu effectuer quatre défilés mais ont aussi dû s’exprimer devant le public.

Sur le podium, Cloé Meunier a pu partager la joie de la victoire encadrée par Miss Alès 2019 Lucie Dalle Palle et par Clémence Botino, Miss France 2020 qui effectuait à cette occasion sa seconde sortie officielle de puis son sacre, la première en Région.

Cloé Meunier : « Je suis très fière de représenter ma ville ! »

Élue Miss Alès 2020 lors d’une soirée de gala organisée au Parc des Expositions d’Alès Agglomération, la jeune femme savoure cette nouvelle aventure.

Quelques jours après avoir reçu la couronne de Miss Alès des mains de Miss France 2020, Cloé Meunier, 19 ans, semblait encore toute surprise de sa victoire. Même si dans un coin de sa tête, au moment de la proclamation des résultats, elle voulait croire en sa bonne étoile.

Cloé s’est installée à Alès dans le quartier de Cauvel à l’âge de 4 ans. « C’est là que j’ai grandi, d’abord à l’école Louis Leprince-Ringuet, puis au collège Diderot avant de passer mon bac au lycée Jacques-Prévert de Saint-Christol-lez-Alès », narre la jeune femme. Aujourd’hui cette dernière poursuit ses études en BTS support à l’aide managériale, au lycée Jules-Guesde à Montpellier.

« Je m’intéresse beaucoup à la création et à l’art »

Elle a obtenu son titre de Miss Alès 2020 le 15 février au Parc des Expositions d’Alès Agglomération, devant une salle de plus de 900 personnes. « S’exprimer devant autant de monde c’était vraiment très impressionnant. J’avais hâte de rentrer à la maison et de partager cette victoire en famille », concède-t-elle. Il faut dire que ses proches ne sont pas étrangers à l’aventure dans laquelle la jeune Alésienne s’était lancée. « Au lycée et dans ma famille, on m’avait beaucoup incitée à participer. Il est vrai que depuis quelques temps, je m’intéresse beaucoup à la création, au mannequinat, à la mode et à l’art » explique Cloé Meunier. Virage radical pour la jeune femme qui, il y a quelques mois encore, disputait des matches de foot avec son équipe de Saint-Christol-lez-Alès, après avoir longtemps pratiqué sa première passion qu’est l’athlétisme. « Il y a quelques années, si on m’avait dit que je participerai et que je gagnerai Miss Alès, je ne l’aurais pas cru ! » s’étonne-t-elle.

De cette soirée Miss Alès 2020, Cloé Meunier a aussi retenu les instants passés avec Miss France. « Clémence Botino est une personne adorable et très disponible. Elle nous a donné plein de conseils. C’était la même chose avec Miss Languedoc Roussillon Lucie Caussanel et avec Lucie Dalle-Palle, Miss Alès 2019 ».

Une très belle expérience

Posée et réfléchie, la jeune femme dit savourer cette parenthèse sans vouloir perdre le fil de sa vie. « Je vis une très belle expérience et le concours s’est très bien déroulé avec les autres candidates. Je suis ravie de passer cette année en compagnie de mes dauphines avec lesquelles je m’entends très bien. Je suis très fière de représenter ma ville et j’ai hâte de vivre des moments forts comme la Feria à laquelle j’ai toujours participé au milieu du public et que je vais vivre de façon très différente ».

De retour à Montpellier, Cloé Meunier rangera son diadème pour plonger dans ses livres et rechercher un stage d’assistante manager, « de préférence dans une entreprise alésienne qui travaille à l’international ». Le message est passé.

/ Mots-clés :