ALES.FR

Festivités

Aux 24 Heures du Mans, le Pôle Mécanique savoure sa consécration

Une voiture de l’écurie Duqueine Engineering, ainsi que les pilotes alésiens Romain Dumas, Stéphane Sarrazin et Vincent Abril, soutenus par le Pôle Mécanique, étaient au départ de la plus mythique des courses d’endurance, le 15 juin.

Une importante délégation du Pôle Mécanique et d’Alès Agglomération s’est déplacée sur le circuit de la Sarthe les 15 et 16 juin pour soutenir la voiture n° 30 : « Pour la première fois, une écurie “maison”, Duqueine Engineering, qui construit les voitures de course Norma à Alès, était au départ des 24 Heures du Mans avec un pilote alésien, Romain Dumas, déjà trois fois vainqueur de cette épreuve qui est l’une des plus réputées au monde ! (1) », s’enthousiasme Christophe Rivenq, directeur de cabinet de Max Roustan qui, en décembre 1995, a mis sur pied et piloté le groupe de travail permettant de faire naître le Pôle Mécanique Alès-Cévennes.

Les résultats

Une première participation enrichissante pour l’écurie qui a connu son lot de soucis mécaniques propres aux courses d’Endurance et qui s’est classée à une honorable 7e place de la catégorie LMP2. « Cette course était un peu comme les montagnes russes : une crevaison au début ; une pièce mécanique qui cède à la fin ; le reste était parfait, a réagi Romain Dumas. En tout cas, bravo à l’équipe pour cette première participation, il n’y a eu aucune erreur de stratégie. Pour une première fois, terminer c’est déjà beaucoup ».

Yann Belhomme, le directeur d’équipe, a également affiché un large sourire : « Vivre les 24 Heures du Mans est une belle expérience pour toute l’équipe. Côté technique, il n’y a pas eu d’erreur dans les stands, tous les pit-stops ont été parfaits, les gars ont été extras à tous les niveaux. Les pilotes ont été excellents, ils ont beaucoup poussé et se sont battus jusqu’au bout. »

Du côté de Stéphane Sarrazin, c’est la déception : son coéquipier, Egor Orudzhev, est parti à la faute vers 1h30 dans la nuit de samedi à dimanche, entraînant son abandon.

Quant à Vincent Abril, pour sa première participation aux 24 Heures du Mans, le jeune Alésien classe son auto 6e de la catégorie GTE AM. Une belle performance.

Des ambassadeurs de luxe

« C’est la consécration des infrastructures, mais aussi de la politique de développement entrepreneuriale que nous avons conduite et du soutien que nous avons apporté aux pilotes dès le début. »

En effet, si le Pôle Mécanique a fédéré des entreprises autour de ses circuits, il a également rallié des pilotes auto et moto tels que Romain Dumas, Stéphane Sarrazin, Stéphane Blot, Jean-François Braut, Adrien Chareyre, Johann Zarco ou Shoya Tomizawa.

« Romain Dumas et Stéphane Sarrazin sortaient à peine du karting, se souvient Christophe Rivenq. Nous avons cru en leur talent et nous les avons soutenus financièrement dès le début de leur carrière, nous leur avons mis les circuits à disposition pour s’entraîner. Vingt ans plus tard, ils sont champions du monde d’Endurance, participent aux plus grandes courses, détiennent des records qui ont marqué l’histoire du sport auto et ont créé leur propre écurie de course… ».

RD Limited et Sarrazin Motorsport, les structures montées par Romain Dumas et Stéphane Sarrazin, ont naturellement trouvé au Pôle Mécanique un terrain d’accueil favorable. Tout comme l’écurie Duqueine Engineering qui dispute les courses d’Endurance aux quatre coins du monde avec ses Norma… fabriquées sur le Pôle Mécanique d’Alès. La success-story est en marche depuis vingt ans.

1 – Deux autres pilotes alésiens étaient au départ : Stéphane Sarrazin en catégorie LM P1, au volant d’un prototype du SMP Racing (voiture n° 17). Et Vincent Abril sur la Porsche 911 RSR du team Proton Compétition (catégorie LM GTE Am, voiture n° 78).

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur google
Partager sur linkedin
Partager sur email

Pôle Mécanique

Adresse
Vallon Fontanes, 30520 Saint Martin de Valgalgues

Horaires
Du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 14h à 17h

Téléphone
04 66 30 31 85

FERMER