ALES.FR

Économie

“Alès, la capitale qui ne manque pas d’air”

Pour relancer la machine après le confinement, la Ville d’Alès investit dans une campagne publicitaire dans le métro parisien.

705 faces dans les couloirs du métro parisien, en ce milieu de mois de juin. Et ce une centaine de stations, dont les plus fréquentées : de Nation à Charles de Gaulle-Étoile, en passant par Opéra, Gare du Nord, Châtelet, Saint-Michel-Notre Dame, Montparnasse, ou encore Denfert-Rochereau, République, Place d’Italie, Concorde, etc.

« Nous avions une offre promotionnelle pour occuper 705 emplacements dans les couloirs du métro. Nous avons pris la décision en quelques minutes. Nous allons quadriller Paris pendant quelques jours ! » déclare Max Roustan, maire d’Alès.

L’audience totale serait estimée, selon le métro parisien, à 4,9 millions de personnes.

Les principaux médias nationaux et régionaux ont évoqué la campagne dès son affichage, le 15 juin, pour pointer l’originalité et la pertinence de cette démarche dans un contexte où les Franciliens rêvent de villes moyennes et d’air pur.
Entre autres : France 2 : JT 20h du lundi 15 juin ; France 3 Région : JT 19h du 15 juin ; France 5 : C à vous, le 15 juin à 20h ; France Info TV : le 16 juin à 7h ; France Bleu Gard Lozère : le 16 juin à 7h50, etc

De nombreuses photos nous ont été envoyées via les réseaux sociaux.

Un appel d’air

L’idée est de capter l’intérêt des Franciliens qui désirent quitter la région parisienne suite au confinement : 42 % d’entre eux ont en effet déclaré vouloir vivre dans un endroit plus vert, plus calme, moins pollué ! Avec le slogan volontairement taquin “Alès, la capitale qui ne manque pas d’air”, la municipalité alésienne veut créer un appel d’air en direction de ces actifs, dont certains pourraient venir télé-travailler au pied des Cévennes.

Dans le même temps, le magazine “Le Point”, dans son édition du 11 juin 2020, a édité un classement des 70 villes où il est le plus facile de télétravailler. Alès figure à la 16e place française et à la 2e place de l’Occitanie des villes “championnes pour télétravailler”.

Soleil toute l’année, peu de pollution, accès au haut-débit internet, beauté des Cévennes dont Alès est la capitale, biodiversité protégée, offre culturelle de haut niveau, proximité avec de grandes métropoles du sud, connexion avec les infrastructures de mobilité, entreprises internationales, mer et montagne à une heure… le territoire d’Alès ne manque pas d’atouts pour attirer les Franciliens, et c’est là-dessus que va s’appuyer cette campagne, autour du slogan “Alès, la capitale qui ne manque pas d’air” qui pourra être déclinée.

De grandes ambitions pour Alès

La démarche ne se limitera pas à un affichage dans le métro : les personnes qui souhaitent plus d’informations sur la capitale des Cévennes pourront accéder à une page depuis notre site internet ales.fr, qui présente le territoire (vidéos, chiffres-clés, cadre de vie, etc.).

« Nous avons de grandes ambitions pour Alès, qui est un territoire d’avenir. C’est le sens de cette campagne, faire rayonner ce territoire jusqu’à la capitale et attirer de nouveaux habitants » insiste Max Roustan.

 

Une autre vie est possible : venez vous installer dans la capitale des Cévennes ! 

Bienvenue à Alès !