ALES.FR

Vie quotidienne

Alès dans le Top 30 des centres-villes dynamiques durant la crise sanitaire

“Villes de France”, l’association d’élus fédérant les villes moyennes, et la société Mytraffic, leader européen de l’analyse du flux piéton, ont publié le premier palmarès des centres-villes dynamiques des villes moyennes. Alès figure à la 25e place, mais montre surtout avoir préservé 81 % de son flux de passants par rapport à avant la crise sanitaire.

Avec ses 1,13 million de passages comptabilisés en moyenne chaque mois dans les rues du centre-ville depuis mars 2020, la Ville d’Alès se place en 25e position des communes moyennes (moins de 100 000 habitants) les plus dynamiques depuis le confinement et la crise sanitaire en général. Sur les 180 communes françaises observées, Alès arrive même dans le Top 5 de celles qui ont le mieux résisté pendant la crise puisque la ville a préservé 81 % de son flux piéton par rapport à la période pré-Covid malgré deux confinements, un couvre-feu et la fermeture des bars, restaurants et sites culturels (76 % en moyenne pour les 30 villes du classement, 65 % dans les métropoles françaises).

Une distinction qui valide la pertinence et la qualité des actions mises en place par la municipalité alésienne

Seules deux communes d’Occitanie, Alès et Albi, figurent à ce classement qui distingue les centres-villes les plus résilients et éclaire aussi les nouveaux équilibres territoriaux : « Après des décennies de difficultés démographiques et économiques, les villes moyennes voient s’ouvrir une période en phase avec leurs atouts intrinsèques comme une densité plus faible que dans les métropoles, un équilibre entre le niveau de services et le prix de l’immobilier ou la proximité de la nature », révèle Grégoire de Laval, directeur stratégie de la société Mytraffic qui a conduit l’étude statistique.

« Cette distinction valide en outre la pertinence et la qualité des actions mises en œuvre par la municipalité alésienne depuis 2016, dans le cadre des États généraux, pour redynamiser notre cœur de ville. Mais aussi les mesures fortes que nous avons prises en faveur du commerce au printemps 2020 pour préparer le déconfinement », se sont félicités Max Roustan et Christophe Rivenq, le maire d’Alès et son 1er adjoint, lors du dévoilement du classement ce lundi 22 mars. Citons l’extension de la gratuité du stationnement souterrain à deux heures, la création d’une heure de gratuité de stationnement en surface, la mise en circulation de trois navettes gratuites pour faciliter les déplacements dans le cœur de ville, l’aménagement d’espaces partagés, la mise en place de la piétonnisation le samedi ou le lancement d’une plateforme e-commerce 100 % locale (AlesOfCourses).

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Newsletter

Vous souhaitez être informé régulièrement de l’actualité de l’Agglo ? Inscrivez-vous à la newsletter.