ALES.FR

Vie quotidienne

Alès Agglo vous connecte au siècle du numérique

Si certains citoyens ont plongé dans les nouvelles technologies, d’autres ont besoin d’être accompagnés. Alès Agglomération dévoile sa politique du numérique et sa volonté de ne laisser personne au bord du chemin.

Fracture numérique, illectronisme, dématérialisation, MED, FTTH… Le jargon des nouvelles technologies fleurit de plus en plus dans la vie de chacun, au travail, chez soi, dans les médias, partout. 80 % des Français possèdent un outil numérique, 60 % un ordinateur, mais seulement 40 % utilisent internet pour leur démarches, selon le ministère de l’Économie et des Finances (Chiffres clés du numérique, ed. 2017).

Et vous, où en êtes-vous avec le numérique et ses usages ? Avez-vous toutes les compétences pour utiliser correctement l’ensemble des services numériques existants ?

“Alès Agglo connectée” vous prépare à 2022

Dans son projet de territoire, Alès Agglomération a souhaité réduire la fracture numérique constatée dans les communes. Face aux disparités sociales et culturelles, le programme “Alès Agglo connectée” prend la mesure des enjeux sociétaux, économiques et territoriaux que doivent aujourd’hui relever les collectivités. « En France, d’ici 2022, toutes les démarches administratives seront dématérialisées. Tout le monde doit être prêt pour ce grand saut », souhaite Max Roustan, président d’Alès Agglomération.

Les services administratifs de la collectivité ont déjà pris le virage du numérique depuis de nombreuses années. En février, l’Espace citoyens s’est enrichi des démarches individuelles avec des formulaires de demande et la possibilité de prendre rendez-vous directement depuis chez soi (lire Alès Agglo n° 65 – mars 2019, pp. 2 et 3).
Côté infrastructures, Alès Agglo agit également comme un facilitateur afin que tous les réseaux et les opérateurs puissent accéder à l’ensemble du territoire et proposer rapidement des offres d’accès à un internet très haut débit. Il est donc indispensable désormais que l’ensemble de la population puisse utiliser correctement toutes les nouvelles technologies mises à sa disposition. « Tous les citoyens, quels que soient leur âge, leur niveau d’études ou leur budget, doivent pouvoir se former au numérique », soutient Aimé Cavaillé, vice-président de l’Agglo délégué au Très Haut Débit et président de la commission “Territoire numérique, nouvelles technologies”.

Préparez-vous à la dématérialisation

Alès Agglomération a créé le premier réseau cyberbases de France en 2001, un espace d’apprentissage et de médiation des usages numériques. Désormais dénommé Espace Public Numérique (EPN), il a des antennes au Pôle culturel et scientifique de Rochebelle, dans les médiathèques d’Alès et d’Anduze, ainsi qu’à Chamborigaud. « Nous venons également de lancer l’EPN mobile, qui se déplace dans les communes pour faciliter l’accès des habitants de l’Agglo à la formation », ajoute l’élu.

Enfin, et pour parfaire ses engagements, la collectivité a créé un tout nouveau campus numérique : Digit’Alès. « Le territoire est prêt pour ce grand bond dans le siècle du numérique. Les citoyens ont désormais tous les outils à leur disposition pour se lancer avec nous », assure Max Roustan.

Aimé Cavaillé, vice-président d’Alès Agglomération chargé des questions du Numérique

« Nous préparons les citoyens de l’Agglo aux usages numériques de demain »

Qu’est-ce que le programme “Alès Agglo connectée” ?
C’est notre programme de politique publique du numérique pour notre Agglomération. Ce programme est notre scénario pour  combattre la fracture numérique et l’illectronisme. Cela passe inévitablement par la formation continue du citoyen au numérique. C’est pourquoi Alès Agglo fait de la médiation numérique un enjeu majeur de son projet de territoire, décliné selon trois axes : le développement des réseaux, l’accès amélioré aux usages et services, ainsi que la création d’un campus du numérique.

Pourquoi Alès Agglo fait-elle figure de pionnière en la matière ?
Dès l’élection de Max Roustan à la tête de la Ville d’Alès, puis de l’ex-Grand Alès, nous avons pris conscience que le développement des nouvelles technologies de l’information et de la communication était l’une des problématiques majeures pour relancer l’économie du territoire. Aujourd’hui, les entreprises ont accès à un réseau de haute qualité dénommé Illico (la fibre d’Alès Agglomération à destination des entreprises). Avec l’aide du Syndicat Mixte d’Électricité du Gard, nous facilitons le développement des infrastructures sur tout le territoire. Le déploiement (pour savoir si vous
êtes éligible à la fibre, cliquez ici) de la fibre se poursuit. Il faut maintenant que les citoyens prennent eux aussi conscience de la nécessité de maîtriser les nouvelles technologies. Avoir des outils de type ordinateur, smartphone ou tablette ne suffit pas. Il faut avoir les compétences pour les utiliser correctement. Chacun doit pouvoir aujourd’hui accéder aux services dématérialisés qui sont déjà proposés et à tous ceux qui le seront obligatoirement d’ici 2022. Nous ne voulons laisser personne sur le bord du chemin, pas plus en milieu rural qu’en zones urbaines.

Pourquoi avoir créé un campus du numérique ?
Digit’Alès, c’est son nom, est un formidable lieu d’échanges et de rencontres qui va permettre de créer une émulation autour des métiers liés au numérique sur Alès Agglomération. Le campus a ouvert ses portes en avril et montera en puissance au fil des mois : en septembre, nous aurons déjà une véritable pépinière où se croiseront des adultes en formation, des start-up et des étudiants. C’est un projet qui nous tient à cœur, car il est à l’image du monde de demain ; un monde de réseaux où le sens du partage permet aux citoyens de vivre et de travailler en milieu urbain comme rural. C’est le défi que doit relever notre territoire : être un territoire connecté, ouvert sur le reste du monde.

L'Espace Public Numérique

Deux médiatrices numériques, équipées de matériel informatique, proposent depuis le 28 février des permanences d’aides aux démarches administratives sur internet au sein de votre mairie ou des points de contact La Poste.
« Nous abordons la déclaration de revenus, l’Espace Citoyens, l’accès aux sites de La Poste, la connaissance de l’environnement de son ordinateur ou de sa tablette », développe Véronique Cappochia, l’une des animatrices. Un accompagnement personnalisé est même possible sur rendez-vous (dans la limite des places disponibles).

Les horaires et les lieux peuvent varier en fonction des communes et des disponibilités. Les agents de l’EPN mobile s’adaptent selon les cas, tenez-vous donc bien informé auprès de votre mairie ou de votre bureau de Poste.

  • Le matin, sans rendez-vous, de 10h à 12h, au bureau de Poste.
  • L’après-midi, sur inscription, de 14h à 16h, à la mairie ou au foyer pour des ateliers d’initiation à l’informatique et la familiarisation avec les démarches administratives.
  • Les jeudis sont, en priorité, réservés aux rendez-vous individuels dans les communes, les points La Poste ou à l’EPN de Mairie Prim’, sur Alès.

Digit’Alès, le campus du numérique d’Alès Agglo

Digit’Alès, ouvre ses portes en avril

Le bâtiment Myriapole, dans le quartier du Rieu, à Alès, sera bientôt l’épicentre alésien de l’éco-système numérique. « Il faut créer de l’émulation », affirme Aimé Cavaillé, vice-président de l’Agglo délégué au Très Haut Débit et président de la commission “Territoire numérique, nouvelles technologies”. Rien de tel pour cela que la création d’un lieu d’échanges et de rencontres de tous les acteurs du secteur : entreprises innovantes, étudiants et adultes en formation.

Dès le mois d’avril, un “tiers-lieu de formation” ouvre avec l’appui de la Région Occitanie. « Près de 71 formations à distance seront dispensées à des demandeurs d’emploi, principalement dans les secteurs du tertiaire », précise Émilie Robert, chef de projet à l’Agglo. D’ici le
mois de septembre, le bâtiment alésien verra l’arrivée de la 4e promotion de “Coda by Simplon” (école des codeurs) et du Cnam avec une licence générale d’informatique proposant un certificat d’analyste en cybersécurité. Des start-up spécialisées dans les technologies du web et de la réalité virtuelle viendront également s’installer dans les locaux.
« Il y a un espace de convivialité. Nous organiserons des conférences et des animations en “after work” (en soirée, NDLR), afin de développer des synergies entre tous les participants », poursuit Émilie Robert.

Cette politique globale de formation vaut à Alès Agglomération le label d’Or des territoires innovants, décerné par l’organisation nationale Les Interconnectés.

Lexique du numérique

  • Illectronisme : difficulté pour une partie de la population à utiliser internet dans la vie de tous les jours, générant la fracture numérique.

  • Fracture numérique : inégalités d’accès aux nouvelles technologies dont est victime une partie de la population. Cette fracture se mesure tant du point de vue de l’outil informatique que de son usage. Au-delà du fait d’avoir un  ordinateur, encore faut-il savoir utiliser les services auxquels l’usager souhaite accéder…

  • Dématérialisation : remplacement des formulaires ou supports d’informations en papier par des fichiers informatiques.

  • MED : montée en débit.

  • FTTH : la fibre pour les particuliers.

/ Mots-clés : ,

FERMER