ALES.FR

Vie quotidienne

Alès Agglo confirme son dynamisme démographique

Avec 131 717 habitants, Alès Agglomération a connu une hausse de 1,2 % de sa population entre 2012 et 2017. Sa ville-centre, Alès, affiche 40 219 habitants.

C’est chaque année la même gymnastique avec l’actualisation des chiffres du recensement de l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) : le mode de calcul adopté par l’institut (sondage partiel tous les ans ou total tous les cinq ans) ne peut pas donner des chiffres comparables d’une année sur l’autre. Cette année, nous découvrons ainsi les chiffres de l’évolution de la population entre 2012 et 2017.

Un solde migratoire positif

Avec + 1,2 % de hausse de sa population (131 717 habitants), le territoire grand-alésien se positionne dans une dynamique démographique positive durable et s’affiche comme la 5e aire urbaine d’Occitanie derrière Toulouse, Montpellier, Nîmes et Perpignan. Si le territoire gagne des habitants, c’est grâce à un solde migratoire positif (+ 0,4 %), équivalent à celui de Montpellier et supérieur à celui de Nîmes (+ 0,2 %). Cet indicateur marque l’attractivité des territoires en comptabilisant la différence entre les arrivées et les départs.

44 communes gagnent des habitants

Dans la foulée de la ville-centre, Alès, qui repasse au-dessus de la barre symbolique des 40 000 habitants (population totale de 40 870 habitants), les communes de sa proche ceinture, qui composent l’aire urbaine d’Alès, se montrent particulièrement attractives : 44 communes d’Alès Agglomération enregistrent un accroissement de population (+ 3664 habitants). Citons Saint-Jean-du-Pin (+ 9 %), Méjannes-lès-Alès (+ 7%), Saint-Privat-des-Vieux (+ 6 %), Saint-Martin-de-Valgalgues (+ 4 %), Saint-Christol-lez-Alès (+ 4 %), Vézénobres (+ 2 %) ou Saint-Hilaire-de-Brethmas (+ 1 %). Dans la vallée touristique, Anduze, Tornac, Vabres ou Mialet affichent également une belle dynamique.

« Les différents indicateurs montrent que la dynamique ne fera qu’évoluer positivement  durant les cinq prochaines années au moins, analyse Samar Sayeb, responsable du pôle Observatoire et Développement économique au sein d’Alès Myriapolis. Aujourd’hui, nous sommes plus de 42000 habitants rien que dans Alès intramuros, mais il faudra attendre 2025 pour pouvoir l’affirmer avec les chiffres de l’Insee ».

/ Mots-clés : , ,