ALES.FR

Vie quotidienne

3 830 petits Alésiens reprennent le chemin de l’école

La Ville d’Alès a investi 3 M€ pour préparer une rentrée des classes sereine. Elle dévoile notamment la réhabilitation totale de l’école Frédéric-Mistral et le nouveau réfectoire de Claire-Lacombe.

Rangés les serviettes, maillots et souvenirs de vacances pour les petits Alésiens qui retrouvent ce 3 septembre les bancs de leurs classes. Avec 3 000 élèves dans l’enseignement public et 830 dans l’enseignement privé, les effectifs restent stables en cette rentrée scolaire. Une rentrée qui a une saveur toute particulière dans deux établissements d’Alès.

À l’école Mistral (centre-ville), c’est une véritable renaissance qui s’est opérée suite à l’engagement de la Ville d’Alès de totalement réhabiliter le bâtiment (620 000 €) : plomberie, électricité, menuiseries, façade, cloisons et mobilier. En outre, le chantier a permis la mise en place d’un ascenseur et l’aménagement d’une classe aux normes PMR (Personnes à Mobilité Réduite). La salle de sport et la cour de récréation sont aussi désormais plus accueillantes et fonctionnelles.

À Claire-Lacombe (quartier du Rieu), le nouveau réfectoire de 300 places est enfin ouvert. Outre les écoliers de Claire-Lacombe, il accueillera en plus ceux de la Montée de Silhol qui n’auront plus à se diriger vers le Mas Sanier, Romain-Rolland ou les Prés-Saint-Jean pour le repas de midi.

Toujours dans la rubrique des travaux, il faut souligner la création d’une salle de motricité pour les maternelles de l’école Louis Leprince-Ringuet (50 000 €), alors que, de façon plus globale, la sécurité des établissements a été renforcée (92 400 €) par la mise en service de visiophones et par la modification de portails d’entrée.

La réhabilitation de l’école Mistral a duré deux ans.

Le restaurant scolaire de Claire -Lacombe est doté de 300 places.

Budget des écoles : + 10 %

L’effort de la municipalité alésienne en regard des écoles se traduit également par un coup de pouce supplémentaire attribué à leur budget : l’aide passe de 46 € à 51 € par élève (+ 10 %) pour faciliter l’achat de fournitures, de jeux pédagogiques ou de livres. En outre, et c’est une nouveauté 2018, un budget pour les petits investissements en matériel des écoles a été créé : chaque classe dispose de 150 €. Un réel confort de plus offert à la vie de chaque établissement.

Le dédoublement de classes s’amplifie

La politique de dédoublement des classes de CP en REP+, instaurée la rentrée dernière par le Gouvernement, s’est amplifiée : pour 2018/2019, les CP classés en REP (Paul-Langevin, Louis Leprince-Ringuet et Panséra), ainsi que les CE1 en REP+ (Germain-David, Louis-Pasteur, Les Promelles, Les Prés-Saint-Jean, Tamaris et Veigalier) voient aussi leurs classes se dédoubler. La municipalité a réalisé les aménagements techniques parfois nécessaires.

Projet Éducatif Local : des coups de pouces

Ce projet vient en complément du temps scolaire et s’adresse aux 0-17 ans. Il a notamment permis, l’an dernier à Alès, de créer 4 actions Coup de Pouce lecture et écriture, 4 actions Coup de Pouce langage, 6 actions Coup de Pouce lecture et mathématique. Il a aussi autorisé la mise en œuvre de 25 actions par des associations, 15 actions d’étude surveillée au profit de 8 écoles de la ville, ainsi que 4 accueils de loisirs périscolaires pour 12 écoles maternelles et élémentaires.

Restauration scolaire : 70 % du budget sont pris en charge

115 584 repas ont été servis l’an passé dans les restaurants scolaires alésiens (plus de 800 repas quotidiens). La collectivité s’est engagée a privilégier les circuits courts : depuis janvier 2016, c’est du pain traditionnel confectionné par des boulangers locaux qui est sur les tables des réfectoires. Avec le nouveau marché de restauration signé le 3 septembre pour les écoles d’Alès Agglomération, une variante “repas végétarien” est désormais aussi proposée.

Si le coût de chaque repas est de 8 € environ, il n’est facturé aux familles qu’entre 1 et 3,95 € (en fonction du quotient familial). La Ville d’Alès prend donc en charge 70 % du budget global des cantines (environ 1 M€/an)…

En pratique : possibilité de réserver ou annuler des repas, ainsi que régler ses factures sur le site Espace Citoyens Premium (www.espace-citoyens.net/alesagglo). Les modalités de réservation ont été modifiées : désormais, les familles devront réserver le repas de leur enfant le jeudi 12h dernier délai pour la semaine suivante (soit le jeudi pour le lundi, mardi, jeudi et vendredi).

Ici on accueille les moins de 3 ans

Expérimenté dès 2014, l’accueil des moins de 3 ans en maternelle s’élargit chaque année à de nouveaux établissements. Sur Alès, cette scolarité précoce permettant de suivre l’éveil des plus petits est possible à Paul-Langevin, Les Prés-Saint-Jean, Panséra, Les Promelles et Mandajors.

Avec 5 écoles maternelles accueillant les moins de 3 ans, Alès est la ville du Gard ayant le dispositif le plus développé. Pour la collectivité, ces créations ont un coût avoisinant généralement les 20 000 €/dispositif, car cela nécessite des travaux conséquents.

École de la découverte : la seule du Gard

Alès est la dernière commune du département à maintenir son école de la découverte qui offre aux enseignants qui le désirent la possibilité de faire pratiquer à leurs élèves des activités de sensibilisation à la science, à l’environnement, à l’art et à l’informatique, durant une semaine, au Pôle culturel et scientifique de Rochebelle (classes maternelle et élémentaire de cycle II, grande section maternelle, CP, CE1 et
classes ULIS destinées aux élèves porteurs de handicap).

Cette école (variante des classes vertes) permet aux élèves de développer leur autonomie et de découvrir la citoyenneté. Tous les contenus pédagogiques sont validés par l’Éducation nationale.

Une cinquantaine d’élèves est accueillie tous les jours sur le site, en période scolaire.

Le transport scolaire

Il est pris en charge par Alès Agglomération, pour un budget total de 200 000 €/an : transports pédagogiques (musées, théâtre, cinéma, festivals, école de la découverte, centre nautique, …) et transports vers les restaurants scolaires.

Ouvertures et fermetures de classes en 2018

  • Ouvertures
    • Élémentaire Claire-Lacombe
    • Primaire Montée de Silhol (1 ULIS-école : Unité Localisée pour l’Inclusion Scolaire à l’école)
    • 3 dispositifs de CP dédoublés (Paul Langevin, Louis Leprince
    Ringuet, Panséra)
    • 6 dispositifs de CE1 dédoublés (élémentaires Veigalier, Louis
    Pasteur, Germain David, Prés-Saint-Jean + primaires Les Promelles
    et Tamaris).
  • Fermetures
    • Maternelle Claire-Lacombe
    • Élémentaire Romain-Rolland
    • Élémentaire Frédéric-Mistral

Nouvelles directions

  • Élémentaire Paul Langevin : Yannick Catanese.
  • Maternelle Romain-Rolland : Nadège Comas.
  • Élémentaire Louis Pasteur : Priscilla Trivino.
  • Primaire Montée de Silhol : fusion des écoles maternelle et élémentaire de la Montée de Silhol regroupées sous une direction unique : Jean-Michel Levain.
  • École privée Saint-Éloi : Carole Pichetto-Gout.

/ Mots-clés :