ALES.FR

États généraux

La place de la Libération dans son nouvel écrin

Action n° 22. Le réaménagement de cet espace vient d’être livré en cette fin du mois d’avril aux riverains, aux commerçants et aux automobilistes.

La photo avant/après est incomparable… À deux pas du Gardon, la place de la Libération a enfin la fraîcheur qu’elle méritait, avec une esthétique plus nette et aérée. Le réaménagement de cette zone, à l’image de ce qui a aussi été fait place du Temple et place Gabriel Péri, fait la part belle aux espaces verts et aux piétons, « conformément aux souhaits émis lors des ateliers de réflexion des États généraux du cœur de ville » se remémore Max Roustan, maire d’Alès.

Entourée de gazon, d’arbres et de deux fontaines, la voie centrale goudronnée donne la priorité aux piétons, tout en permettant aux automobilistes de rejoindre l’avenue Carnot à une vitesse maximale de 20 km/h (il s’agit d’un “espace partagé”).

Les larges terrasses conçues pour les cafés et les restaurants du secteur sont un autre point fort de ce réaménagement qui a vocation « à créer un espace de vie et de rencontres ».

Le fleurissement de la place et l’installation de bancs ne sauraient tarder.

La livraison du réaménagement de la place de la Libération signe la fin de l’action n° 22 des États généraux du cœur de ville. Celle-ci a consisté à restructurer l’espace public avec, en plus, la création du parking du square Sauvage et la reprise de la rue Albert 1er.

La photo avant/après est incomparable…

La place de la Libération avant travaux
La place de la Libération avant réaménagement
piétons et automobilistes cohabitent sur cette nouvelle place de la Libération qui fait la part belle aux espaces verts

La place de la Libération dans son nouvel écrin

/ Mots-clés : , ,