ALES.FR

Vie quotidienne

ales.fr : un nouveau site à votre service

Le nouveau portail de la Ville d’Alès et de son Agglomération que vous venez de découvrir est plus pratique, plus rapide, 100 % centré sur les attentes et les besoins des usagers.

En 2000, la Ville d’Alès a été l’une des premières communes françaises à se doter d’un site internet. En 2009, elle était précurseure en faisant site commun avec son Agglo. La dernière refonte de l’esthétique et du contenu datait de 2013. Mais depuis, à la vitesse fulgurante du très haut débit, de la 4G ou du wifi, les technologies ont évolué en même temps que les attentes des internautes. Dire que les usages changent n’est pas un vain mot : pour la première fois, en 2017, la part des connexions depuis les smartphones ou les tablettes a dépassé celle réalisée depuis les ordinateurs (51 % en 2017, contre 9 % en 2013). Que dire également des administrations qui dématérialisent les démarches que le public venait y réaliser ?

Plus de 500 000 visites par an

Dans le cadre de la démarche “Accueil du XXIe siècle” initiée par la Ville d’Alès, il était temps de s’attaquer au site internet qui a renseigné, l’an dernier, 517 000 visiteurs (320 000 en 2013). Accessible en tapant simplement “ales.fr”, le nouveau portail de la Ville d’Alès et de son Agglomération se veut sobre et minimaliste, tout en étant bourré d’infos, pratique et rapide : « Ce qui n’est pas incompatible, assure Christine Zanella-Savy, directrice de la Communication de la Ville d’Alès et d’Alès Agglomération. Mes équipes ont mis en ligne un site résolument moderne, lisible et aéré, tout en donnant la priorité aux services rendus aux usagers ».

Un mot d’ordre : la simplification

Le travail a notamment porté sur le temps de chargement du contenu qui a été divisé par deux, la mise en évidence des démarches qu’il est possible de réaliser en ligne, la création d’une rubrique “En 1 clic” pour regrouper les contenus les plus consultés, la simplification du menu principal (4 rubriques au lieu de 8) et la réduction du nombre de pages (250 au lieu de 450) pour trouver l’info plus rapidement. Tous les éléments graphiques du portail internet s’adaptent bien entendu parfaitement, quelle que soit la taille de l’écran des utilisateurs, de l’ordinateur au téléphone. « La technologie dite “responsive”, nous l’utilisons depuis 2013 pour développer nos outils numériques. Un standard aujourd’hui incontournable pour tout projet web… » complète Christine Zanella-Savy.

La campagne de communication lancée par l’Alès Agglomération met en avant les services disponibles sur le nouveau site.

Un savoir-faire en interne

Au seine de la direction Communication d’Alès Agglomération, une “cellule web” composée de quatre agents (un développeur web, un web designer, un intégrateur et un chef de projets) planche en permanence sur la conception de sites, le développement de nouveaux outils et la mise à jour des applications existantes. Une compétence développée en interne qui permet d’assurer une réactivité optimum et un service sur-mesure.
Une vingtaine de sites est gérée par la “cellule web” : ales.fr, mais aussi les sites du Pôle Mécanique, de Maison Rouge, du parc des expositions, de la médiathèque Alphonse Daudet, l’Espace Famille, la plateforme de consultation des marchés publics, ainsi que tous les sites éphémères conçus pour les animations festives : Estiv’Alès, Feria, Semaine cévenole, Nuit des Camisards, …

3 questions au directeur de la publication

Alès Agglo : Qu’est-ce que ce nouveau site va apporter aux internautes ?

Christophe Rivenq : La dernière refonte graphique et éditoriale remontait à 2013. Depuis, les technologies et les usages ont évolué. Le temps du “site vitrine” est révolu. Aujourd’hui, il faut proposer des services. C’est pourquoi j’ai voulu un site à 100 % centré sur les utilisateurs : sa priorité est de répondre le plus facilement et le plus rapidement possible à leurs attentes et à leurs besoins. Nous avons créé des nouvelles rubriques, mais surtout une nouvelle façon de naviguer, plus fluide, plus intuitive, …

A.A. : Comment avez-vous simplifié cette navigation ?

C.R. : En passant par un site appelé “one page”, c’est-à-dire, regroupant l’ensemble du contenu principal sur une seule page que l’on déroule de haut en bas. La qualité de navigation, le design et le temps de chargement ont été optimisés. Par ailleurs, nous avons réorganisé les thématiques et les menus pour diviser par deux le nombre de pages sur le site. Nous avons également développé un moteur de recherche performant, créé une rubrique regroupant les infos les plus souvent consultées et mis en avant la fonction “vocalisation” qui permet aux personnes déficientes visuelles d’avoir accès à tous les contenus. Enfin, un espace dédié aux démarches en ligne est clairement identifié pour être accessible rapidement.

A.A. : Pourquoi mutualiser les sites d’Alès et d’Alès Agglomération ?

C.R. : Dès 2009, nous avons fait figure de pionniers parmi les collectivités françaises en proposant un site unique pour l’Agglo et sa ville centre. Aujourd’hui, c’est une tendance très claire pour de nombreuses collectivités qui sont numériquement à la pointe (Brest, Orléans, Rennes, Strasbourg, …, NDLR).
Sans compter que sur notre nouvelle Agglo à 73 communes, Alès joue plus que jamais ce rôle de cœur du territoire. Les usagers se fichent de savoir si c’est la ville ou l’Agglo qui gère tel ou tel équipement ; ce qu’ils veulent, c’est connaître les horaires d’ouverture, les tarifs, les modalités d’inscription, …

Christophe Rivenq : « Un site à 100 % centré sur les utilisateurs »

Les chiffres 2017

1 million de pages vues.

517 000 visiteurs.

70 % sont arrivés depuis Google.

250 pages de contenu institutionnel.

261 articles publiés.

21 % du trafic générés par la rubrique « actualité ».

10 658 paiements en ligne sur l’Espace Famille.

8 500 demandes d’actes d’état civil en ligne.

51 % des consultations avec smartphones et tablettes.

593 sites ont référencé le portail.

163 pays se sont connectés.

6,28 % de visites depuis l’étranger.

Mode d'emploi

Adoptant un graphisme “one page”, le site ales.fr se déroule intuitivement de haut en bas, en présentant sept sections qui permettent d’accéder rapidement à l’ensemble du contenu. Découvrez cette navigation simplifiée en téléchargeant le mode d’emploi.
(PDF – 2,9 Mo)

/ Mots-clés : ,